Aller au contenu principal

Quels sont les symptômes de la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson est une maladie chronique neurodégénérative, caractérisée par un dysfonctionnement des neurones dopaminergiques. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont un déficit de dopamine dans le cerveau responsable des troubles moteurs. Les neurones dopaminergiques jouant un rôle central dans le mouvement, on appelle aussi la maladie de Parkinson, la maladie du mouvement.

En France, 200 000 personnes sont atteintes par la maladie de Parkinson 1

LE SAVIEZ-VOUS :
La maladie de Parkinson doit son nom au médecin anglais James Parkinson qui a été le premier à la décrire en 1817, il y a 200 ans.

Akinésie, bradykinésie, hypertonie, tremblements... Quels sont les troubles de la maladie de Parkinson?

  • Symptômes moteurs

    • Tremblements au repos
    • Difficulté à initier les mouvements : akinésie
    • Lenteur : bradykinésie
    • Rigidité et blocage : hypertonie
  • Symptômes non moteurs
    • Fatigue
    • Troubles du sommeil, somnolence diurne
    • Troubles de la sexualité
    • Douleurs
    • Troubles digestifs et urinaires
    • Dysautonomie (hypotension, tachycardie...)

Quels sont les traitements pour la maladie de Parkinson ?

Les traitements antiparkinsoniens corrigent les troubles moteurs de la maladie pour améliorer la qualité de vie du patient. Aujourd'hui, il n’existe pas de traitement capable de guérir la maladie de Parkinson. Les traitements de la maladie de Parkinson disponibles vont réguler le taux de dopamine.

  • Traitement de 1ère ligne : les traitements médicamenteux visent à compenser la quantité insuffisante de dopamine

    • en mimant l’action de la dopamine
    • en administrant une substance qui sera transformée en dopamine
    • en donnant une substance qui bloque la dégradation de la dopamine
  • Traitement de 2nde ligne :
    • Stimulation dopaminergique continue : La pompe à apomorphine  permet une administration continue en sous-cutanée d’un agoniste dopaminergique.
    • Stimulation Cérébrale Profonde : traitement chirurgical qui consiste à implanter des électrodes dans le cerveau pour y produire une stimulation dopaminergique.
    • Gastrostomie : acte chirurgical permettant l'administration d'un gel de L-dopa via une sonde placée directement dans l’intestin grêle au niveau du jéjunum.

Quelles sont les phases d’évolution de la maladie de Parkinson ?

L’évolution de la maladie de Parkinson est variable en fonction des individus. Des signes avant-coureurs peuvent exister avant que le diagnostic de la maladie soit posé (baisse de la concentration et/ou de rendement, fatigue excessive, dépression, micrographie…). Le diagnostic repose sur un examen avec un neurologue.

On distingue généralement 4 grandes phases d’évolution dans la maladie de Parkinson :

  • La phase initiale : apparition des premiers symptômes
  • La phase d’équilibre thérapeutique : période où l’efficacité du traitement est optimale "lune de miel"
  • La phase de complications motrices : alternance entre des phases ON et OFF
  • La phase avancée : prépondérance des symptômes caractéristiques de la maladie de Parkinson (signes axiaux, troubles végétatifs…).

1 http://www.franceparkinson.fr/la-maladie/presentation-maladie-parkinson/...