Les traitements de l'apnée du sommeil

Le traitement du Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil (SAOS) par Pression Positive Continue (PPC) est indiqué comme traitement de première intention (avant toute autre alternative thérapeutique).

Le traitement par PPC est indiqué si :

IAH* >30 apnées/h avec plusieurs symptômes

*Index d'Apnées Hypopnées

IAH* entre 14 et 30 apnées/h associé à une maladie cardiovasculaire grave

*Index d'Apnées Hypopnées

Qu'est-ce que le traitement par PPC?

Comment ça marche ? 

Le dispositif envoie en continu de l'air sous pression dans le masque apposé sur le nez et, éventuellement aussi, sur la bouche. L'appareil à pression positive continue peut être à :

  • pression constante, PPC constante : la pression délivrée est la même toute la nuit
  • autopilotée, PPC autopilotée : la pression varie en fonction du besoin
  • auto-asservie, PPC auto-asservie : l'appareil a deux niveaux de pression, une pression expiratoire fixe et une pression inspiratoire variable. Il est indiqué dans les apnées centrales du sommeil ou les apnées mixtes.

Certains types d’appareils PPC intègrent des humidificateurs afin d’éviter les effets indésirables tels que la sécheresse nasale ou l'irritation de la gorge.

A propos du dispositif médical : 

Le dispositif médical PPC pour traiter l'apnée du sommeil est composé de deux éléments :

  • Le masque
  • L'appareil respiratoire à pression positive continue (PPC).

Le bon choix du masque respiratoire est essentiel à la réussite de votre traitement de l’apnée du sommeil par PPC. Lors de l'installation du dispositif médical par pression positive continue à domicile, nos conseillers respiratoires vous guideront dans le choix du masque PPC en fonction de votre morphologie, de vos habitudes respiratoires (ce que vous êtes capable de porter sur le visage durant la nuit) et de votre hygiène de vie.

Le Télésuivi

Pour évaluer la durée d'utilisation et l'efficacité de votre traitement par un dispositif de pression positive continue (PPC), le télésuivi de votre dispositif est activé dès le début de votre traitement. Les paramètres enregistrés permettent à ORKYN' de définir un accompagnement personnalisé de votre traitement de l’apnée du sommeil à domicile.

D'autres solutions existent :

Comment ça marche ?

Les orthèses d'avancée mandibulaire (ou propulseurs mandibulaires) poussent la mâchoire inférieure en avant et empêchent la langue de se replier et de bloquer la voie aérienne. Ces appareils, constitués de deux gouttières, augmentent l'espace compris entre la base de la langue et le pharynx.

Pour assurer son bon maintien, l'orthèse doit être réalisée sur mesure et ajustée ou thermoformée adaptée directement sur les arcades dentaires. Elle doit être portée toutes les nuits. La denture doit être en bon état.

Quand ce traitement peut-il être prescrit ? 

Ces appareils conviennent surtout pour les apnées du sommeil de moyenne gravité (indice d'apnées-hypopnées ou IAH compris entre 15 et 30) en l'absence de maladie cardiovasculaire. Ils peuvent aussi être utilisés en cas d'apnée du sommeil sévère, après échec ou intolérance d'un traitement par pression positive continue.

En quoi consiste-t-il ?

L'intervention peut porter sur le voile du palais et les amygdales, le maxillaire inférieur (chirurgie d'avancée maxillo-mandibulaire) ou le nez.

Quand ce traitement peut-il être prescrit ? 

Le traitement chirurgical n'est indiqué qu'en cas d'échec des autres traitements de l'apnée du sommeil et il est surtout réservé à des cas particuliers, liés à des anomalies anatomiques de la sphère ORL ou maxillofaciale. Son but est de lever un obstacle ORL qui gêne le passage de l'air.

Sources :

A remplir2