Aller au contenu principal

Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

Ouvert

Parlons-en

Ouvert

Patients

Traitement de la BPCO par oxygénothérapie

Qu’est ce que la BPCO ?

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie chronique des voies respiratoires qui se caractérise par une inflammation progressive et une obstruction des bronches responsables d’une diminution progressive du souffle. La BPCO est une maladie multifactorielle dans laquelle le tabagisme (forme passive incluse) est généralement en cause.

80% des cas de la BPCO sont liés à une intoxication au tabac.1

D’autres facteurs sont responsables ou peuvent aggraver cette pathologie respiratoire tels que l'exposition à certains polluants de l'air (pollution atmosphérique et/ou de l’environnement professionnel), les antécédents d’infections respiratoires pendant l’enfance et des facteurs héréditaires.

En fonction des troubles ressentis, la BPCO se distingue en trois grands types:

  • La bronchite chronique simple (stade initial de la BPCO)
  • La bronchite chronique obstructive
  • L’emphysème pulmonaire centro-lobulaire

En effet, la broncho-pneumopathie chronique obstructive est associée à un épaississement de la paroi des bronches et des bronchioles entraînant un encombrement des voies respiratoires, une déformation des bronchioles et des alvéoles des poumons, ou une altération des alvéoles pulmonaires (emphysème).

La BPCO engendre des signes symptomatiques persistants (toux, essoufflement, bronchites répétées…) et peut entraîner de l’insuffisance respiratoire (IR). Dans les stades évolués, l'oxygénation du sang est diminuée et nécessite la mise en place d'un traitement en oxygénothérapie de longue durée pour rétablir un taux correct d'oxygène dans le sang.

La BPCO en chiffres

  • 7,5 % de la population > 40 ans a une BPCO, soit environ 2,5 millions de personnes.3
  • La BPCO est responsable de 120 000 hospitalisations.1
  • En 2030, la BPCO sera la 4ème cause de mortalité en France.3

Oxygénothérapie de Longue Durée (OLD) : apport en oxygène en cas de BPCO sévère

Le traitement par oxygénothérapie est indiqué pour les personnes BPCO sévères, quand l’oxygène apporté par l’air ambiant n'est plus suffisant pour l’organisme. L’oxygénothérapie va permettre une meilleure oxygénation du sang pour améliorer le confort de vie et les capacités d’exercices du patient. L'OLD consiste en l'administration d'oxygène (O2) par l’intermédiaire d’un dispositif médical sur une durée minimum de 15 heures par jour (heures de sommeil comprises), pour normaliser la concentration en oxygène dans le sang.  

L’Oxygénothérapie de Longue Durée est préconisée pour les personnes souffrant d’insuffisance respiratoire sévère, c'est à dire avec une pression sanguine en oxygène (PaO2) inférieure à 55-60 mmHg à l'état stable (normale > 75 mmHg).2

Bon à savoir

Le traitement par oxygénothérapie n’a pas d’impact sur le processus évolutif de la BPCO. L’arrêt du tabac et une prise en charge précoce de la broncho-pneumopathie chronique obstructive permettent cependant de diminuer le nombre d'hospitalisation et de décès.

1- https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/bpco/comprendre-bpco
2- https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00464047/document
3- https://bpco-asso.com/bpco-2/la-bpco-en-chiffres/

Plus d'informations sur l'Oxygénothérapie :