Aller au contenu principal



Traitement de l'insuffisance respiratoire

A DOMICILE

L'oxygénothérapie à domicile et la ventilation non invasive (VNI) sont deux traitements de l'insuffisance respiratoire avancée pris en charge à domicile. ORKYN' adapte ses programmes d'accompagnement à votre mode de vie pour faciliter votre observance du traitement de l'insuffisance respiratoire. Son objectif est de corriger l'hématose : l'équilibre des échanges gazeux entre l'air et le sang artériel.

La prestation d'ORKYN' dans le traitement de l'insuffisance respiratoire

Dans votre traitement de l'insuffisance respiratoire, que ce soit par oxygénothérapie ou par ventilation non invasive, ORKYN' prépare votre prise en charge, initie le traitement à votre domicile en fournissant les dispositifs médicaux et techniques et en vous formant à leur bonne utilisation, puis vous assure un suivi personnalisé dans la durée pour garantir le bon déroulement du traitement en conformité avec votre prescription.

Programme pour vous aider à être acteur de votre traitement

Convaincu que le succès de votre traitement dépend de vous, ORKYN' est attentif à vous donner toutes les clés pour devenir acteur de votre traitement et le plus autonome possible. Ainsi, un programme a été développé pour :

  • Faciliter votre compréhension de la maladie et de son traitement par oxygènothérapie ou ventilation non invasive,
  • Bien débuter votre traitement avec des informations et des conseils utiles,
  • Vous sensibiliser à la bonne observance de votre traitement de l'insuffisance respiratoire,
  • Vous familiariser face au risque d'exacerbation par quelques questions simples et vous expliquer l'interprétation du score. Ces questions repèrent les exacerbations et permettent de contacter votre médecin plus rapidement en cas de besoin et éviter, autant que possible, l'évolution vers des situations plus compliquées.

Mise à disposition et formation sur le dispositif médical du traitement de l'insuffisance respiratoire

Dans un premier temps, la visite d'un conseiller médico-technique d'ORKYN' est organisée à votre domicile pour vous remettre l'ensemble du dispositif médical nécessaire pour votre traitement de l’insuffisance respiratoire. C'est un temps précieux dans l'apprentissage de votre traitement : explication du fonctionnement du dispositif médical, démonstration en conditions réelles d'utilisation, partage de conseils pratiques et sensibilisation aux règles d'hygiène et de sécurité. Cette première rencontre a également pour objectif de vous présenter l'intérêt du traitement de l’insuffisance respiratoire et de sa bonne observance. Cet échange peut aussi être l'occasion d'identifier des freins potentiels au bon déroulement de votre traitement et d'envisager avec le conseiller médico-technique d'ORKYN' des solutions personnalisées. Enfin, le conseiller vous explique la prise en charge administrative de votre dossier.

Prestation en oxygénothérapie

  • Si vous êtes traité par oxygénothérapie, un pharmacien habilité (le pharmacien ORKYN' ou votre pharmacien d’officine) effectue une visite à votre domicile au cours du premier mois de traitement afin de vérifier le bon fonctionnement du dispositif médical, le respect de la prescription médicale et des consignes de sécurité, les risques éventuels liés à votre traitement. Il est également en charge de contrôler la bonne observance au traitement de l’insuffisance respiratoire et l'absence de difficultés pouvant entraver son bon déroulement. Acteur de santé responsable, ORKYN' respecte les Bonnes Pratiques de Dispensation à domicile de l'Oxygène à usage médical (BPDO), pour garantir votre sécurité et la qualité de votre prise en charge. Un suivi périodique est également mis en place pour assurer la livraison d'oxygène (cuves d’oxygène médical liquide ou bouteilles d'oxygène à usage médical), la maintenance des dispositifs médicaux et le renouvellement des accessoires (tubulure, lunette, masque...).
L'apport d'oxygène améliore le fonctionnement de tous vos organes.

L'apport d'oxygène améliore le fonctionnement de tous vos organes, ce qui se traduit rapidement par un soulagement des symptômes : vous êtes moins fatigué, vous avez plus d'entrain et de tonus, votre périmètre de marche s'agrandit, vous êtes plus actif et moins essoufflé à l'effort, vous développez votre autonomie, vous dormez mieux, vous retrouvez l'appétit et gagnez du poids. Sur le plan cognitif également, vous observez que vous êtes moins sujet aux troubles de la mémoire, de la concentration et aux sautes d'humeur.

La prestation en oxygénothérapie long terme (supérieure ou égale à 3 mois) diffère selon la source d'oxygène :

  • Concentrateur
  • Système de remplissage (Homefill)
  • Oxygène liquide
Prestation de santé medico technique d'oxygénothérapie avec concentrateur à oxygène
prestation de santé à domicile ORKYN' pour le traitement en oxygénothérapie liquide

Il est important que vous soyez à l’écoute de votre état de santé. Votre maladie peut connaître au cours de son évolution des phases dites d’exacerbation (c’est-à-dire bronchite aigue, gros rhume, essoufflement…).

Etre à l'écoute des signes d'exacerbations

Qu'est-ce que le traitement par oxygénothérapie à domicile

L'oxygénothérapie consiste à inhaler de l'air enrichi en oxygène pour corriger l'hypoxémie (le manque d'oxygène dans le sang) lorsque celle-ci est sévère. L'hypoxémie est sévère quand :

  • la pression artérielle en oxygène (PaO2) est inférieure à 55 mm Hg,
  • ou la pression artérielle en oxygène (PaO2) est comprise entre 55 et 60 mm Hg et est associée à des complications cardiaques.

Oxygénothérapie court terme et long terme

Lorsque l'insuffisance respiratoire est transitoire, une oxygénothérapie à court terme suffit.

En cas d'insuffisance respiratoire chronique, un traitement à long terme est nécessaire.

  • Si l'hypoxémie est sévère au repos, une oxygénothérapie de longue durée (au moins15 heures par jour) est préconisée.
  • Si l'hypoxémie n'est sévère qu'à l'effort, une oxygénothérapie de déambulation est indiquée.

Focus

Dispositifs utilisés pour l'oxygénothérapie à domicile

Les dispositifs d'oxygénothérapie se composent d'une source d'oxygène raccordée à un masque ou à une lunette à oxygène.

En savoir plus

Les dispositifs d'oxygénothérapie se composent d'une source d'oxygène raccordée à un masque à oxygène ou à une lunette à oxygène.

  • Le masque à oxygène couvre le nez et la bouche.
  • La lunette à oxygène est une tubulure souple avec deux embouts à placer en-dessous des narines.

Il existe plusieurs sources d'oxygène. Toutes les sources d'oxygène sont considérées comme équivalentes en terme d'efficacité clinique* et seront choisies en fonction de votre prescription médicale, vos besoins, votre mode de vie et en regard des critères suivants : délivrance du débit, déambulation, éligibilité au mode pulsé, conditions de sécurité...

  • Le concentrateur d'oxygène : c'est un appareil qui permet de séparer l'oxygène de l'air et de le concentrer à hauteur de 87 à 95 %. Il existe des concentrateurs d'oxygène fixes (ou classiques), caissons sur roulettes qui se branchent sur le secteur et délivrent de l'oxygène en continu, et des concentrateurs d'oxygène mobiles (ou portables), permettant la déambulation. Si l'atmosphère est sèche, des humidificateurs d'air pour concentrateurs d'oxygène peuvent être ajoutés.
  • La bouteille d'oxygène médical : elle fournit de l'oxygène gazeux et peut être utilisée en poste fixe, en déambulation ou en secours d'un concentrateur électrique. Elle est disponible en différentes contenances, et donc différents poids.
  • La cuve d'oxygène : elle permet de stocker une grande quantité d'oxygène à domicile, sous forme liquide. La cuve peut aussi délivrer de l'oxygène gazeux, obtenu par évaporation de l'oxygène liquide.

Haute Autorité de Santé. Oxygénothérapie à domicile. Dispositifs médicaux et prestations associées pour traitement de l’insuffisance respiratoire et de l’apnée du sommeil. Révision de catégories homogènes de dispositifs médicaux. Saint Denis La Plaine: HAS; 2012

Fermer

Prestation en ventilation non invasive

  • Si vous êtes traité par ventilation non invasive (VNI) à domicile, votre accompagnement se déroule comme suit :
    • Un premier appel à J+8 pour vérifier que votre dispositif médical est en parfait état de marche et que vous l'utilisez conformément à la prescription de votre médecin.
    • Une première visite à votre domicile à J+15 pour échanger sur le vécu de votre traitement de ventilation, répondre à toutes vos questions et à celles de votre entourage, vous faire bénéficier d'un coaching motivationnel en cas de besoin.
    • Une nouvelle visite de suivi à 4 mois (puis tous les 4 mois) pour faire un relevé de l'observance au traitement par ventilation non invasive (VNI), contrôler les paramètres du dispositif médical et mais aussi vérifier votre état de santé, l'efficacité du traitement, votre adhésion à celui-ci et la bonne utilisation du dispositif médical.

Les compte-rendus de ces visites de suivi du traitement de l’insuffisance respiratoire sont directement adressés à votre médecin.

Qu'est-ce que le traitement par ventilation non invasive (VNI)

L'appareil de ventilation non invasive (VNI) va compenser les insuffisances du soufflet thoracique en "poussant" de l'air dans les bronches puis dans les poumons jusqu'au niveau des alvéoles pulmonaires où a lieu l'hématose (entrée de l'oxygène dans le sang et rejet du gaz carbonique). Ce dispositif médical va ainsi améliorer l'élimination de gaz carbonique et diminuer l'effort fourni par les muscles respiratoires.

Les bénéfices attendus de la ventilation non invasive

Le traitement de l’insuffisance respiratoire par la ventilation non invasive (VNI), lorsqu'il est bien suivi, permet d'être moins essoufflé, diminue la sensation de fatigue, permet de faire plus d'efforts et d'avoir une activité physique, améliore le sommeil et la vigilance pendant la journée. Il vous rend ainsi plus autonome dans votre vie quotidienne et surtout, prolonge votre espérance de vie.

Les appareils utilisés pour la ventilation non invasive

La ventilation non invasive (VNI) repose sur un ventilateur générant un débit d'air, lequel va être inspiré à travers un masque appliqué sur le nez.

Continuité de votre traitement en déplacement

Comment transporter et voyager avec mon appareil d'oxygénothérapie ?

Focus

Comment transporter et voyager avec mon appareil d'oxygénothérapie ?

J'organise mon déplacement pour assurer la continuité de mon traitement de l'insuffisance respiratoire.

En savoir plus

ORKYN' vous accompagne dans votre traitement de l’insuffisance respiratoire lors de vos déplacements, même à l'étranger.

Vous devez cependant préparer votre voyage.

Fermer

Quelques conseils pour mieux vivre avec l'insuffisance respiratoire

La prise en charge de l'insuffisance respiratoire dépend de sa cause et de sa gravité. Mais dans tous les cas, elle passe par la suppression des facteurs de risque : stopper la consommation de tabac, éviter les facteurs aggravants comme le tabagisme passif, la pollution intérieure et extérieure ainsi que les médicaments susceptibles de perturber votre respiration (les somnifères par exemple). Certaines vaccinations vous sont fortement recommandées, en particulier celles contre la grippe et l'infection par le pneumocoque, pour prévenir toute infection bronchique. Une alimentation équilibrée et la pratique d'une activité physique adaptée et régulière sont également conseillées, à la fois pour prévenir la fonte musculaire, préserver votre liberté de mouvement et votre autonomie.

Ces conseils d'hygiène de vie peuvent être complétés par de la kinésithérapie respiratoire, afin de désencombrer les bronches, et par des traitements médicamenteux visant à vous soulager et à ralentir la maladie (corticoïdes, broncho-dilatateurs, fluidifiants bronchiques).

Consignes de sécurité pour l'utilisation et le stockage de l'oxygène

Pour votre sécurité et celle de votre entourage, certaines règles doivent impérativement être respectées.

Quelques règles simples sont à retenir :
  1. ne pas fumer
  2. ne pas graisser
  3. ne pas approcher d'une source de chaleur
  4. et aérer régulièrement
Règles de sécurité
  • Ne jamais fumer avec votre oxygène et ne pas fumer non plus dans la pièce où est installée votre source.
  • Ne pas cuisiner avec votre oxygène !
  • Ne pas utiliser d’aérosol (laque, désodorisant), ni de solvant (alcool, essence, peinture,…) à proximité d’oxygène.
  • Ne pas mettre de pommade grasse au niveau du visage, ni ne manipuler le matériel d’oxygénothérapie (source d’oxygène , tubulure et lunette) avec des mains grasses.
Règles de sécurité relatives au stockage de la source à oxygène

Votre équipement doit être gardé

  1. dans un endroit sec et ventilé, 
  2. en position verticale, notamment les portables d'oxygène, même s'ils sont vides.

Ainsi,

  • Tenir le matériel éloigné de toute source de chaleur : minimum 3 m (cheminée, bougie, cuisinière, radiateur, soleil direct etc…)
  • Ne rien poser sur votre source d’oxygène et ne pas la placer dans un placard.
  • Ne pas porter le portable sous un vêtement.
  • Ne pas stocker le dispositif : dans un lieu de passage, dans une pièce humide, dans un garage, dans une cuisine.

 

 

Conseils d'entretien de votre appareil de ventilation

Quelques règles et précautions d'emploi à garder en tête pour une bonne utilisation de votre appareil de ventilation.

De façon générale, vous devez être attentif à la propreté de votre matériel et bien suivre les recommandations faites par l’intervenant ORKYN’. Vous retrouverez toutes les informations concernant l'entretien et l'utilisation des appareils et accessoires dans les modes d'emploi remis lors de l'installation de votre dispositif à votre domicile.

Tous les jours
  • Changer l’eau de votre humidificateur (si il vous en a été prescrit un). Utiliser une eau la moins minérale possible.
  • Nettoyer le masque à l’extérieur avec un tissu humide.
Chaque semaine
  • Laver le masque à la main (intérieur et extérieur) à l’eau savonneuse, le rincer abondamment et le sécher.
  • Dépoussiérer le filtre de l’appareil.
  • Laver le réservoir, uniquement, de votre humidificateur (si il vous en a été prescrit un) au lave-vaisselle ou dans de l’eau savonneuse, rincer abondamment et sécher avec une serviette non pelucheuse.
  • Passer un chiffon sec sur la machine.
Chaque mois
  • Laver le harnais à l’eau froide savonneuse puis rincer ou en machine à laver le linge, programme 30°. Laisser le sécher à l’air libre.
pour rappel : les précautions d’emploi
  • L’appareil doit être placé dans un endroit suffisamment aéré et à l’abri de la poussière,
  • ne jamais le placer sous le lit ni le sol.
  • Si vous avez un humidificateur, placez l’ensemble de l’appareillage plus bas que le niveau de l’oreiller pour éviter des reflux d’eau.
  • La prise électrique ne doit pas être surchargée par d’autres appareils.
  • Ne rien poser sur votre machine.
  • Attention à ne pas renverser de liquide sur votre machine.
  • Vider l’humidificateur avant tout transport de votre machine.
  • Ne pas boucher l’entrée d’air de la machine.
  • Ne pas mouiller l’appareil ou le placer dans un endroit humide.
  • Ne pas boucher la fuite intentionnelle du masque si présente.
  • Ne pas placer la machine près d’un radiateur.

Appareil de ventilation : incidents techniques

Si votre appareil de ventilation ne délivre pas ou peu de pression ou passe en mode Alarme, voici quelques points à vérifier.

Votre appareil de ventilation ne délivre pas ou peu de pression
  • La prise murale est peut-être débranchée ou défectueuse. Rebrancher ou changer la prise. Vérifier qu’il y a toujours du courant sur la prise.
  • Le masque, le circuit ou le tube de pression sont mal raccordés ou défectueux. Ajuster les raccordements, vérifier l’assemblage du masque. Prendre note du message d’erreur de la machine. Contacter ORKYN' si le problème persiste. En cas de condensation d’eau dans le tuyau, le laisser sécher en position.
En cas d'alarme
  • Relever le message d’alarme
  • Vérifier le branchement (machine, prise murale, prise commandée par interrupteur)
  • Vérifier l’absence de fuite au niveau du circuit, des raccords, de l’interface
  • Vérifier l’absence d’obstruction sur le circuit

Contacter ORKYN' si le problème persiste.

Si votre prescription de ventilation est supérieur à 16h par jour, vous avez un deuxième ventilateur de dépannage que vous devrez brancher. Contacter ensuite ORKYN'.

 

téléphone respiratoire orkyn'

Demande de conseil, de renseignement ou de prise en charge ?

EXPERTISE ASSISTANCE RESPIRATOIRE