Aller au contenu principal

Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

Ouvert

Parlons-en

Ouvert

Bienvenue sur Webzyn'

Parler du diabète et mieux accepter sa maladie

22/11/2019 - 03:26 pm - Témoignages

Rencontre avec la blogueuse du Jardin d’Aubépine, influenceuse engagée qui a décidé de créer une chaîne Youtube pour parler du diabète : de la découverte de la maladie à l’acceptation de celle-ci, en passant par son quotidien de jeune femme diabétique.

Son objectif ? Bousculer les idées reçues sur le diabète et permettre aux personnes atteintes de cette pathologie chronique de mieux vivre avec.

Parler du diabète a été une étape et une prise de conscience dans l'acceptation de ma maladie.

L’acceptation du diabète avec la naissance du blog Le Jardin d’Aubépine

Virginie, alias Aubépine, est une jeune femme diabétique de type 1 depuis l’âge de 10 ans. Si aujourd’hui, elle assume sa maladie, ce n’était pas le cas à l'adolescence. Elle cherchait surtout à la camoufler.

Ancienne youtoubeuse beauté très active sur les réseaux sociaux, elle a pris conscience qu’un grand nombre de personnes diabétiques partageait ses angoisses, ses questionnements et souhaitait échanger sur ce sujet. C’est à ce moment que nait sa volonté de porter haut et fort le sujet du diabète.

En 2016, Virginie décide de lancer la chaîne vidéo “Le Jardin d’Aubépine” pour partager avec humour et fraîcheur son quotidien de jeune femme diabétique. Aujourd’hui, elle accepte pleinement sa maladie et retire une certaine fierté à pouvoir aider les personnes atteintes de cette pathologie à mieux vivre.

Face aux nombreux retours positifs de sa chaîne, Virginie a créé en 2017 un e-shop dédié à des accessoires personnalisés pour égayer le quotidien des personnes diabétiques. Depuis janvier 2019, elle a arrêté son activité professionnelle pour se consacrer entièrement au diabète.

Je souhaite également organiser des campagnes de sensibilisation dans les écoles pour accompagner les jeunes atteints de diabète et favoriser l'acceptation de la maladie pour eux et leur entourage.

Le petit mot de la fin de Virginie

Pour moi, l’acceptation de la maladie est la clé de voûte de ma sérénité au quotidien.