Aller au contenu principal

Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

Ouvert

Patients BPCO, particulièrement vulnérables au Covid-19

Le SARS-CoV-2 présente des risques extrêmement élevés pour les personnes souffrant déjà d’une pathologie respiratoire. La Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) touche 1 million de personnes en France, qui doivent obéir à un confinement extrêmement strict et bénéficier de mesures de protection adaptées

“Le Covid-19 fera en priorité des dégâts chez les BPCO tout simplement parce qu’un déficient respiratoire est la première victime affectée par une maladie respiratoire” alerte
Philippe Poncet, président de le Fédération France BPCO.

Sensible à l’appel de la fédération France BPCO, ORKYN’ souhaite détailler les dispositions exceptionnelles mises en oeuvre pour garantir la sécurité des patients insuffisants respiratoires.

Les mesures prises par ORKYN' pour la sécurité des patients BPCO

Limiter les contacts

Les visites à domicile par nos intervenants experts respiratoires sont restreintes aux patients pour lesquels elles sont impératives : prises en charges de nouveaux patients BPCO, livraisons d’oxygène liquide, suivi des patients ventilés sévères, dépannage sur un dispositif médical défectueux. Les consommables nécessaires au traitement sont expédiés par transporteur directement au domicile du patient et tous les suivis pouvant être réalisés à distance sont proposés en vidéo-call ou par téléphone. 

Protéger

Dans le cadre des visites à domicile impératives, les intervenants du domicile portent toutes les protections nécessaires (gants et masque) et respectent de nouveaux protocoles mis en place pour limiter au maximum les contacts et assurer ainsi leur sécurité et celle des patients visités.

Désinfecter

Les dispositifs médicaux sont nettoyés et désinfectés selon des procédures renforcées. Pour certains dispositifs, une période de quarantaine entre 2 patients a été instaurée. Enfin, des filtres antibactériens peuvent être utilisés en complément quand le patient le nécessite. 

Anticiper

Pour les patients pris en charge en Ventilation Non Invasive (VNI) et bénéficiant du télésuivi proposé systématiquement par ORKYN’, la cellule experte Télésuivi analyse les données et repère les signes d’alerte. En cas de doute, un appel est passé au patient pour vérifier son état de santé et l’orienter le cas échéant vers son médecin traitant.

 

Consulter les informations mises à dispositions par l'association France BPCO et sa page FaceBook