Aller au contenu principal

Kinésithérapie, orthophonie, ergothérapie : quelles techniques de rééducation de la maladie de Parkinson? 

La rééducation a un rôle majeur dans le cadre du traitement de la maladie de Parkinson.

La rééducation se caractérise par un ensemble de techniques : kinésithérapie, orthophonie, ergothérapie... qui permettent l’amélioration et le maintien des capacités motrices et non motrices, pour faciliter la vie des patients au quotidien.

Muni d’une prescription médicale par le médecin généraliste ou le neurologue, vous pouvez bénéficier de rééducation physique et orthophonique en complément des traitements médicamenteux. Respectivement, ces prises en charge peuvent améliorer les symptômes moteurs (akinésie, bradykinésie, hypertonie…) et des troubles du langage et de l’écriture (micrographie) chez la personne atteinte de la maladie de Parkinson.

Parkinson : rééducation par des exercices de kinésithérapie

Dès la pose du diagnostic, le kinésithérapeute est un acteur clé dans la gestion des troubles du mouvement et va venir en complément du traitement médicamenteux. A travers des exercices, la kinésithérapie maintient les capacités motrices du patient parkinsonien : trouble de la posture et de l’équilibre, aptitude à l’effort, réduction du risque de chute…

Ces techniques peuvent aussi être proposées dans certaines cures thermales grâce aux propriétés antispasmodiques et antalgiques de leurs eaux. Des effets bénéfiques sur les symptômes de la maladie de Parkinson tels que le relâchement musculaire peuvent être observés.

Maladie de Parkinson et orthophonie

La maladie de Parkinson idiopathique (MPI) peut entraver la déglutition, l’écriture (micrographie…) et un défaut de synchronisation entre le souffle et la parole qui affecte le langage : diminution du timbre de voix, accélération du débit, difficulté à parler... Sur prescription médicale, une rééducation orthophonique peut être mise en place pour corriger ces troubles. En effet, les troubles du langage dans la maladie de Parkinson sont des facteurs d’isolement social.

Maladie de Parkinson et ergothérapie

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent rencontrer des difficultés dans l’accomplissement des tâches de la vie quotidienne. Afin de trouver les solutions d'aménagement sur leur lieu de vie et proposer les solutions d’aides techniques, un ergothérapeute peut se rendre au domicile.

La rééducation s'inscrit dans la prise en charge globale du patient atteint de la maladie de Parkinson en complément d'un traitement médicamenteux. Les bénéfices sont :

  • amélioration de la mobilité, de la souplesse et de l’équilibre
  • encouragement au lien social en travaillant sur les troubles du langage
  • gain d'autonomie et de sécurité au domicile par des aides et aménagements adaptés

LES INFORMATIONS FOURNIES SUR WWW.ORKYN.FR SONT DESTINÉES À AMÉLIORER, NON À REMPLACER, VOTRE RELATION DIRECTE AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ.