Aller au contenu principal

Journée mondiale du Diabète

Organisée par la Fédération Internationale du Diabète depuis 1991, la Journée Mondiale du Diabète a pour thème cette année la Femme.

ORKYN' donne la parole à la vice présidente de l'Association Française des Femmes Diabétiques. Au delà de son témoignage personnel, l'enjeu est de développer l'accesssibilité et l'équité pour toutes les femmes atteintes de diabète. Par le programme d'accompagnement Diabète et Liberté, ORKYN' s'adapte aux différents moments de la vie des femmes et notamment pendant leur grossesse.

Cathy, 37 ans

Vice-Présidente de l'AFFD

DT1 depuis l'âge de 10 ans, je ne côtoyais pas d'autres diabétiques jusqu'à ce que je découvre l'association à travers son forum Internet, en recherche d'informations sur la grossesse. J'ai maintenant deux petites filles et tout s'est bien passé grâce au soutien que j'y ai trouvé. J'ai aussi découvert l'ITF, opté pour la pompe après 10 ans de refus et j'ai cheminé sur l'acceptation de la maladie. Je peux enfin partager au quotidien avec des personnes qui comprennent et vivent la même chose que moi ! L'association regorge de femmes actives, dynamiques, souvent mamans, qui arrivent à jongler avec toutes ces composantes, le diabète en plus !

Solenn, 30 ans

Diabétique de type 1

Diabétique depuis 7 ans, je suis acrobate en patinage artistique sur roulettes et je travaille au Moulin Rouge à Paris. Encore cette après-midi, j'ai tourné une émission pour TF1. J'ai envie de dire que rien n'est impossible dans la vie ! Même si parfois c’est plus dur, nous, les diabétiques pouvons y arriver et en être fiers. Malgré mes acrobaties, ma pompe ne me dérange pas du tout. J'arrive même à la dissimuler facilement sous mes costumes !
Un jour j’ai décidé que c’était moi qui dirigeait ma vie et pas l’inverse. C’est vrai que nous ne pouvons pas guérir, mais si on apprend et acceptons de vivre avec, j’ai l’impression que rien ne nous est fermé… Cet état d’esprit a mis du temps à s'imposer à moi.

Virginie, 26 ans

Diabétique de type 1

De la découverte de mon diabète, à l'âge de 10 ans, jusqu'à mes 24 ans, je n'aimais pas parler de ma maladie. Je cherchais juste à la cacher. Je suis passée par les injections puis je me suis lancée dans l’expérience de la pompe. Un grand soulagement dans ma vie malgré une tubulure parfois difficile à camoufler… Puis est arrivé une petite pompe sans fil, qui est, pour le coup, presque invisible. Paradoxalement, je cherche davantage à la montrer qu'à la dissimuler sous mes vêtements ! Suite à mon acceptation du diabète, j'ai décidé de créer ma chaîne Youtube "Aubépine". J'y parle du quotidien d’une diabétique, en oubliant le côté négatif. Je le remplace par un peu de folie et d’humour. Depuis, parler de ma maladie est devenu incontournable pour moi. J’ai créé ma boutique en ligne pour égayer le quotidien des diabétiques connectés. Egayer son diabète, c'est aussi égayer sa vie.

Des associations locales partout en France organisent des évènements (rencontres, conférences,...) pour mettre le diabète au-devant de la scène : consultez la carte des manifestations pour échanger sur la maladie et faire avancer la sensibilisation sur le diabète. ORKYN' sera présent sur différentes manifestations et parmi elles :