Aller au contenu principal




Traitement du diabète chez l’adulte


A DOMICILE

Diabétique de type 1 ou de type 2, personne âgée ou femme enceinte... vous êtes tous différents et aspirez chacun à vivre votre diabète selon votre mode de vie et de façon autonome. Le programme Diabète & Liberté permet à ORKYN' d'adapter sa prestation médico-technique à chaque patient. Cet accompagnement et ce suivi spécifiques sont garants de la bonne observance au traitement par insulinothérapie par pompe.

La prestation d’ORKYN’ dans le traitement du diabète de type 1 et 2

En tant que prestataire de santé à domicile, ORKYN’ vous accompagne tout au long de votre traitement d’insulinothérapie par pompe à domicile, en amont même de son installation. Cet accompagnement est adapté à votre traitement du diabète de type 1 et 2, à votre situation personnelle (âge, travail, famille, situation sociale...) et à votre mode de vie.

Une prise en charge individualisée avec notre programme Diabète & Liberté

Formation initiale et continue, suivi à domicile, approvisionnement en consommables, gestion administrative et astreinte technique 7j/7 24h/24.

Accompagnement dans l'apprentissage du traitement de l'insulinothérapie par pompe

Votre infirmier ORKYN’ assure la mise en œuvre de votre traitement par insulinothérapie par pompe en coordination avec votre Centre Initiateur et votre diabétologue. Sa mission débute avant la pose de la pompe à insuline à l'hôpital.

Conformément à la prescription médicale, ORKYN' fournit la pompe à insuline demandée. ORKYN' vous fournira la pompe à insuline la plus adaptée à votre situation, en vous offrant la meilleure technologie possible.

Au début du traitement de l'insulinothérapie par pompe, l’infirmier ORKYN’ vous apprend à vous familiariser avec la pompe et les consommables (cathéter, réservoirs). Il vous formera à la manipulation de la pompe à insuline et à son entretien, aux conditions de remplissage du réservoir à insuline, à la pose du cathéter et aux règles d'hygiène. Il vous sensibilisera aussi à la conduite à tenir en cas de problème cutané au niveau du cathéter, d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie, d’hyperglycémie avec acétone ou de panne de la pompe.

Le traitement du diabète à domicile par l'insulinothérapie par pompe

Suivi périodique du traitement de l'insulinothérapie par pompe à domicile

Votre infirmier ORKYN’ assure des visites de suivi à domicile pour s’assurer que vous ne rencontrez aucune difficulté dans le suivi de votre traitement de l'insulinothérapie par pompe et au quotidien. Il répond à vos questions et vous conseille dans des situations particulières (départ en vacances par exemple).

La fréquence des visites : 1 mois, 3 mois puis chaque semestre répond au minima aux exigences réglementaires et sera plus rapprochée pour s'adapter à votre situation personnelle. Ainsi, si vous êtes enceinte, vous serez accompagnée dès la période préconceptionnelle jusqu’à plusieurs semaines après avoir accouché. Si vous êtes une personne âgée, votre prise en charge prendra en considération votre degré d’autonomie et son évolution dans le temps, en définissant des objectifs simples et progressifs. Cela peut nécessiter de former techniquement une personne ressource et/ou une infirmière libérale à l’utilisation de la pompe.

Un compte-rendu de la visite de notre infirmier est systématiquement transmis au médecin. Il permet à votre médecin de gérer au mieux votre traitement du diabète par pompe à insuline.

Après la première année, le suivi – visite et/ou appel téléphonique – se poursuit à intervalles plus étendus tout au long du traitement si tout se passe bien et est ponctué par une évaluation annuelle à l’hôpital préparée avec votre infirmier ORKYN’.

Le médecin peut préconiser la mise sous pompe à insuline, un petit appareil de la taille d’un smartphone que vous portez en permanence sur vous. Elle consiste à apporter de l’insuline au patient diabétique par une injection continue sous-cutanée. Lors de la prise des repas, un bolus (envoi d’une dose d’insuline à l’aide de la pompe) sera effectué.

Qu'est-ce que l'insulinothérapie par pompe

Focus

Qu'est-ce que l'insulinothérapie par pompe ?

La pompe à insuline consiste à délivrer de l’insuline par une injection continue sous-cutanée. La pompe à insuline est souvent plébiscitée car elle donne une grande liberté dans la gestion de son diabète au quotidien.

En savoir plus

Le médecin peut préconiser la mise sous pompe à insuline, un petit appareil de la taille d’un smartphone porté en permanence - ou presque- par le patient diabétique. Elle consiste à delivrer de l’insuline par une injection continue sous-cutanée. Lors de la prise des repas, un bolus (envoi d’une dose d’insuline à l’aide de la pompe) sera effectué.

Les avantages de l'insulinothérapie par pompe à domicile

La pompe à insuline permet de délivrer de l’insuline de façon continue dans le corps, via un cathéter, tout au long de la journée et de la nuit (débit basal, programmé sur 24h à partir de minuit) et des doses complémentaires avant chaque repas (bolus). La pompe à insuline  se porte à la ceinture, mais elle peut être placée dans une poche, le soutien-gorge... Pendant la douche, ou une séance de sport par exemple, la pompe à insuline sera enlevée facilement.

Les raisons pour lesquelles la pompe à insuline est choisie, sont très nombreuses. Les raison les plus souvent invoquées sont :

  • La baisse du nombre d’injections d’insuline et la peur disparue des piqures,
  • Un meilleur équilibre glycémique avec des hypoglycémies et des hyperglycémies moins fréquentes  d'où des risques de complications réduits (en particulier cardiovasculaires),
  • Une plus grande liberté au quotidien dans la gestion de son diabète :  la pompe à insuline est programmée en fonction de votre activité : dépense physique, prise des repas, décalage horaire, grasse matinée…et permet une gestion facilitée des imprévus. Votre qualité de vie s'en trouve améliorée.
  • L’éligibilité à la pompe à insuline même si vous ne nécessitez que de très petits débits de base
  • Une moindre utilisation d’insuline
  • Une simplicité d’usage même si elle requiert un apprentissage au préalable et ne dispense pas d’une autosurveillance minutieuse.
Vous ajustez votre traitement à votre vie et non plus le contraire

Le traitement par pompe à insuline peut donc vous permettre d’améliorer l’équilibre de votre diabète. La pompe ne décide ni des bolus ni des débits de base qu’il faut faire pour obtenir un bon équilibre glycémique. C’est à vous en fonction des résultats de votre auto-surveillance glycémique de le faire. Elle doit donc être faite entre 4 à 6 fois / jour.

L'insulinothérapie par pompe est un moyen pratique et efficace pour obtenir un meilleur équilibre de votre diabète.

Elle nécessite cependant une participation active de votre part notamment en ce qui concerne l’auto-surveillance glycémique et urinaire. Cette surveillance constitue la clé de voûte de votre traitement car elle est non seulement indispensable à l’adaptation et à l’efficacité de celui-ci, mais aussi essentielle pour assurer votre sécurité

Le confort du port de la pompe à insuline est amélioré par des accessoires adaptés. Grâce aux accessoires pour pompe à insuline, on peut choisir l’endroit où porter sa pompe : abdomen, soutien gorge, cuisse, bras…. Des étuis et sacs à dos sont aussi spécialement conçus et décorés pour les enfants.

Les différentes pompes à insuline : pompe à insuline implantable ou externe

Les pompes à insuline implantables, encore rares, nécessitent une intervention chirurgicale pour être placées dans les muscles du ventre. L’insuline, diffusée dans la cavité péritonéale, passe dans le sang et va directement dans le foie. Le patient ne manipule rien, le remplissage du réservoir se faisant tous les 1 à 2 mois dans un environnement stérile à l’hôpital.

Les pompes externes sont plus communes. Il existe différents modèles avec chacun des caractéristiques propres à leurs distributeurs respectifs :

  • pompe à insuline Animas® Vibe®
  • pompe à insuline Cellnovo®
  • pompe à insuline Medtronic®, avec notamment le système connecté ou sans fil : MiniMed Paradigm® Veo, MiniMed® 640G
  • pompe à insuline Roche Diagnostics et ses pompes Accu-Chek® Combo, Spirit ou Insignt
  • pompe à insuline Smith®
  • pompe à insuline Ypsomed avec OmniPod®

Des progrès continus sont réalisés sur ces pompes à insuline pour faciliter et améliorer le quotidien des patients diabétiques. Des pompes à insuline type miniatures ou patchs sont désormais disponibles et pourront vous être proposées par ORKYN’, avec accord de votre prescripteur et en fonction de vos besoins. Il existe également des pompes couplées à des dispositifs de mesure continue du glucose, permettant de donner des tendances glycémiques.

Les autres traitements avec de l'insuline

L'insuline est toujours indiquée pour les patients atteints de diabète de type 1 et le sera pour des patients atteints de diabète de type 2 lorsque les traitements oraux ne sont pas suffisants. Il existe :

  • les analogues d’action rapide,
  • les analogues mélangés d’action intermédiaire,
  • les analogues d’action lente.

L’insuline doit être administrée par voie sous-cutanée grâce à un stylo, une seringue ou par une pompe à insuline.

L’insuline sera injectée selon plusieurs schémas possibles : 2 injections/j, 3 injections/j, 3-5 injections/j (schéma basal-bolus), en continue via une pompe.

Les traitements oraux antidiabétiques

Si vous être diabétique de type 2, votre prescription stipulera probablement des traitements oraux.

Parmi eux, les mécanismes d’action diffèrent :

  • les traitements oraux antidiabétiques qui stimulent la production de l’insuline par le pancréas : les sulfamides hypoglycémiants et les glinides,
  • les traitements oraux antidiabétiques qui augmentent la sensibilité des cellules à l’insuline et réduisent, au niveau du foie, la libération de glucose : les biguanides (telle que la metformine),
  • les traitements oraux antidiabétiques qui freinent l’absorption des glucides après les prises alimentaires : les inhibiteurs de l’enzyme alpha-glucosidase.

D’autres traitements récents ont aussi été mis à disposition. Leur mécanismes sont les suivants :

  • ils réduisent la libération du glucose par le foie et miment l’action d’une hormone intestinale (la GLP-1) qui stimule la sécrétion d’insuline : les incrétino-mimétiques,
  • ils augmentent la concentration de l’hormone intestinale GLP-1 (qui stimule la sécrétion d’insuline) et empêchent, au niveau du foie, la libération de glucose : les inhibiteurs de la DDP-4.
Fermer

Accompagnement du diabète de type 1 chez l'adulte

ORKYN’ accompagne les adultes dans la prise en charge de leur diabète de type 1 à domicile et vous donne les clés pour le gérer en toute autonomie. Cet accompagnement est adapté à votre situation, à votre contexte familial et socio-professionnel et se veut flexible. Il débute par une pré-formation à votre domicile au moment de la décision thérapeutique, se poursuit par une présence renforcée à l’hôpital lors de la mise en place de la pompe à insuline et au retour à domicile pour assister au premier changement de cathéter. C’est l’occasion de vérifier que vous avez bien saisi les enjeux de votre maladie, que vous maîtrisez bien la pompe à insuline et ses accessoires, et également de poser vos différentes questions…

Par la suite, appels téléphoniques (1 mois, 12 mois, et plus sur demande) et visites à domicile (3, 9, 15 mois puis tous les 6 mois) permettent d’assurer un suivi personnalisé de votre traitement de l’insulinothérapie par pompe avec votre infirmier ORKYN’. Ce dernier est en interaction régulière avec l’équipe de soin (diabétologue, nutritionniste, médecin généraliste) avec laquelle il partage les données du suivi de votre traitement du diabète de type 1.

L'infirmier ORKYN' sera notamment attentif aux conséquences d’une possible lassitude ou baisse de motivation à l’égard d’un traitement du diabète suivi parfois depuis de très nombreuses années.

Accompagnement du diabète de type 2 chez l’adulte

Gage d'une bonne observance au traitement, l'infirmier ORKYN' s'attache à adapter la pompe à insuline à votre quotidien en prenant en compte votre travail, la famille et vos activités sociales. Il veille à ce que vous ayez confiance en vous dans la manipulation de la pompe et une bonne estime de soi. Il est essentiel que le temps d'apprentissage à la pompe soit important et adapté à votre rythme pour favoriser de façon progressive votre autonomie. Il vous accompagne aussi dans la nécessité d'une autosurveillance glycémique renforcée et est vigilant à tous les comportements de perte de motivation ou de non observance du traitement.

 

Le diabète et la femme enceinte

Plusieurs cas se présentent : la future maman est déjà diabétique, elle découvre son diabète à l'occasion de sa grossesse ou elle développe un diabète gestationnel, en lien avec sa grossesse.

Vigilance et sécurité

Vous êtes déjà diabétique ou découvrez votre diabète au moment de la grossesse

Grossesse et diabète sont compatibles mais la grossesse diabétique nécessite un accompagnement spécifique. Du fait d'une possible hérédité du diabète et des fluctuations glycémiques inhérentes à la grossesse, un suivi médical strict à chaque étape de la grossesse est essentiel (glycémie, alimentation, traitement adapté aux besoins en insuline variables selon le moment de la grossesse et à l’interdiction des antidiabétiques oraux dans ces circonstances).

L'infirmier ORKYN' vous prend en charge dès la période préconceptionnelle pour minimiser tout stress. Un accompagnement étroit est alors mis en place pour programmer en toute sécurité les nombreuses adaptations de doses : avant, pendant et après la grossesse. Ainsi, vous bénéficiez d'un suivi mensuel tout au long de votre grossesse. Après la grossesse, l'infirmier ORKYN' accompagne les recommandations du médecin : passage aux multi injections d'insuline ou poursuite de la pompe à insuline.

Vous développez un diabète gestationnel

Souvent diagnostiqué au 2e trimestre de la grossesse, le diabète gestationnel se traduit par une hyperglycémie supérieure à la normale mais inférieure à celle confirmant le diagnostic de diabète. Dans 9 cas sur 10, il disparaît après la naissance de l'enfant mais il se peut que la mère et/ou l’enfant développent un diabète de type 2 ultérieurement.

Une alimentation saine et équilibrée, une bonne hygiène de vie, des activités physiques adaptées ainsi qu’une autosurveillance de la glycémie suffisent le plus souvent à contrôler un diabète gestationnel.

Le diabète et les personnes âgées

Avec les années, les conditions physiques, de santé et psychologiques se modifient. Cette fragilité progressive peut vous exposer à des complications du diabète et demande, par conséquent, une prise en charge du diabète plus rapprochée par votre prestataire de santé à domicile.

Etre présent

L'infirmier ORKYN' identifie vos habitudes de vie afin d'adapter la pompe à votre quotidien en toute sérennité. Il forme, si nécessaire, une personne ressource pour la gestion des manipulations techniques et accompagne l'infirmière liberale, si dépendance il y a. Dans tous les cas, l'infirmier ORKYN' anticipe les pertes d'autonomie progressive liées à l'âge.

La moyenne d’âge des diabétiques en France s’élève à 65 ans. Un quart d’entre eux ont plus de 75 ans.

LES INFORMATIONS FOURNIES SUR WWW.ORKYN.FR SONT DESTINÉES À AMÉLIORER, NON À REMPLACER, VOTRE RELATION DIRECTE AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

téléphone medico technique diabétologie orkyn'

Demande de conseil, de renseignement ou de prise en charge ?

Expertise diabétologie