Quels équipements pour le domicile afin de réduire le risque de chute dans le cadre de la maladie de Parkinson ?

Publié le 11 avril 2022

3 mins

Dans le cadre de la maladie de Parkinson, il est fréquent que les patients perdent en fluidité dans leurs mouvements. Les pertes d’équilibre peuvent être de plus en plus fréquentes faisant augmenter le risque de chute de manière exponentielle.  Afin de prévenir ces risques de chutes, il existe des dispositifs médicaux pour aider les personnes dans leurs déplacements et leur permettre de rester chez elles en toute sécurité. 

L’aménagement du domicile est important afin d’éviter tout risque de chutes. Ainsi, des barres d'appui peuvent être installées dans les pièces les plus accidentogènes comme la salle de bain ou les toilettes afin de sécuriser les actions quotidiennes. 

Bien que l’aménagement du domicile soit une solution efficace pour diminuer le risque de chute, ces risques peuvent être anticipés et réduits en pratiquant une activité physique régulière. La pratique de la marche avec l'aide d'un dispositif médical adapté comme une canne de marche pourra faciliter et favoriser les déplacements extérieurs.

Pour plus de sécurité, l'utilisation du déambulateur permettra d'assurer une meilleure stabilité. De plus, la possibilité d'utiliser un dispositif avec une assise de repos augmente le périmètre de marche.

Pour en savoir plus sur les dispositifs médicaux pouvant limiter les risques de chutes au domicile et faciliter les déplacements, suivez le lien ici

Quelques conseils de notre conseiller Maintien à Domicile :
  • Il est important de ne pas laisser d’objets qui pourraient obstruer le passage. 
  • Veiller à maintenir un éclairage suffisant pour ne pas diminuer la vision et augmenter le risque de chute.
  • La meilleure des solutions est d’utiliser un dispositif médical adapté pour conserver une activité physique.