Aller au contenu principal

ORKYN’ au cœur de l’univers santé

Vieillissement de la population, progrès de la médecine permettant de traiter de plus en plus de pathologies à domicile, souhait des patients à être traiter à domicile, encouragement au virage ambulatoire... sont autant d'éléments qui favorisent le développement des prestations de santé à domicile. Pour accompagner l’évolution de notre système de santé, ORKYN’ s’engage à vos côtés afin de fournir aux patients une prise en charge de qualité.

Désormais le domicile fait partie du parcours de soin du patient.

Le domicile est appelé à se développer car ce mode de prise en charge répond à la fois aux attentes des patients et de leur entourage, des professionnels de santé et des décideurs publics. Il s’inscrit dans une démarche d’optimisation de l’offre de soins. Dans ce contexte, le prestataire de santé à domicile a un rôle central à jouer pour accompagner la transition ambulatoire et garantir la qualité et la sécurité des traitements à domicile.

Cette évolution des soins de l’hôpital vers la ville et le domicile s’accompagne d’un transfert de compétences pour lequel les enjeux de suivi et de formation des patients sont essentiels. Pour que le patient devienne acteur de son traitement et développe son autonomie, il est nécessaire qu’il soit bien accompagné : c’est une priorité pour nous, prestataire de santé à domicile. L’accompagnement rapproché du patient, et en particulier le suivi régulier de l’observance, contribue à l’amélioration de la qualité de nos prestations de santé.

Le domicile : Bénéfice pour le patient et pour la société

  • Les patients font aujourd’hui le choix des soins à domicile plutôt qu’une hospitalisation, même si cela nécessite un aménagement de leur environnement. Dans une récente enquête, 90 % des patients déclarent préférer adapter leur lieu de résidence plutôt que d’intégrer un établissement spécialisé, dans le cas où leurs capacités physiques se dégraderaient avec l’âge(1).
  • La prise en charge à domicile a également un impact positif sur les dépenses de l'assurance maladie. Le coût d’une prise en charge à domicile est jusqu’à 40 % moins onéreux que dans un établissement(2).
  • Fort de 1500 collaborateurs, ORKYN' favorise l’emploi qualifié sur l’ensemble du territoire national.

Nos engagements vis-à-vis de l’Assurance Maladie

La demande croissante en matière de soins à domicile est principalement motivée par le vieillissement de la population. On estime qu’une personne sur trois aura plus de 60 ans en 2050(3). Cette évolution démographique s’accompagnera d’une hausse de la prévalence de maladies chroniques et invalidantes, et impliquera nécessairement une augmentation du nombre de personnes en perte d’autonomie. Ainsi, l'augmentation des malades chroniques est sans doute la principale raison de la croissance actuelle et à venir des dépenses du domicile. Il y a nécessité de réguler cette croissance en travaillant notamment sur l’efficience des traitements.

ORKYN’ est attentif à l’efficacité thérapeutique de ses prestations.

Il semble évident que les données d’efficacité des traitements en condition de vie réelle seront de plus en plus importantes pour l’Assurance Maladie. La limitation des dépenses de l’Assurance maladie doit passer par un meilleur suivi de l’observance des traitements chroniques à domicile et demain, par la preuve de leur efficacité thérapeutique.

Notre rôle est de garantir que les patients comprennent bien leur traitement et l’utilisent correctement pour contribuer à l’efficience des dépenses.
Fédération des prestataires de santé à domicile, fedepsad
Organisation professionnelle FEDEPSAD

Une action collective au sein de la fédération des prestataires de santé à domicile

Au sein de la FEDEPSAD, ORKYN’ contribue à faire reconnaître le métier de prestataire de santé à domicile (PSAD) et à projeter le secteur comme un véritable partenaire de l’optimisation du système de santé.

Tous les PSAD s’engagent collectivement auprès de vous et des patients à :

  • Poursuivre les efforts de professionnalisation par le développement de formations et d’habilitations spécialisées par métier, et par la mise en œuvre de garants des bonnes pratiques professionnelles.
  • Optimiser la qualité des prestations à l’aide du référentiel Quali’PSAD précisant les conditions de mise en place d’un système qualité pour les PSAD qui tendent vers l’excellence de la prise en charge à domicile.
  • Respecter l’éthique professionnelle dans les relations avec les professionnels de santé et les patients, via la mise en œuvre d’un Code de bonnes pratiques professionnelles.
  • Accentuer les actions de recherche et développement, afin d’évaluer le service attendu et vérifier le service rendu.
  • S’engager aux côtés de l’Assurance maladie et des autres acteurs de santé, dans une démarche de maîtrise médicalisée des dépenses de santé.

Suivre toutes nos actualités.

LES INFORMATIONS FOURNIES SUR WWW.ORKYN.FR SONT DESTINÉES À AMÉLIORER, NON À REMPLACER, VOTRE RELATION DIRECTE AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Sources 

[1] Enquête réalisée par OpinionWay pour l’Observatoire de l’intérêt général du 22 au 23 mars 2012 auprès d’un échantillon national représentatif de 1 006 individus âgés de plus de 18 ans.

[2] JALMA, Intérêt des PSAD et des professionnels libéraux par rapport aux autres modes de prise en charge à domicile (HAD, hospitalisation de jour…), 2011

[3] JALMA, Robert-Bobée I. INSEE, « Projections de population pour la France métropolitaine à l’horizon 2015 », INSEE Première, Juillet 2006.