Aller au contenu principal

Le télésuivi
au service
de l'observance

L'observance au traitement est au cœur du métier de la prestation de santé à domicile. Pour cela, ORKYN' avec l'aide de sa direction médicale met en place des programmes d'accompagnement personnalisés qui s'appuient, selon les dispositifs médicaux, sur le télésuivi. Le télésuivi, appelé aussi téléobservance, permet de recueillir les données d'utilisation et d'efficacité d'un traitement en vue d'apporter la réponse adaptée à chaque situation et dans les meilleurs délais.

Réussite du télésuivi sur l'apnée du sommeil

Balbutiant il y a 5 ans, le télésuivi dans le traitement de l'apnée du sommeil par pression positive contiue (PPC) est aujourd'hui un standard chez ORKYN'.

83% des patients apnéiques sont équipés d'une machine PPC qui communique les données d'observance et d'efficacité du traitement. Les avantages de ce télésuivi sont nombreux :

  • Meilleure observance au traitement par PPC donc, qualité de vie améliorée
  • Valeur ajoutée du prestataire de santé à domicile dans l'accompagnement personnalisé
  • Partage d'informations à tout moment avec le médecin et le patient
Pionnier
2013

1er patient télésuivi avec ORKYN'

ORKYN' référent
83%

des patients PPC sont télésuivis

Partage des données de télésuivi
2

extranets dédiés et sécurisés pour les médecins et les patients

Centres experts en télésuivi
5

assurent un accompagnement optimal

Quels sont les bénéfices de la téléobservance pour la personne atteinte d'apnée du sommeil ?

  • Le télésuivi améliore significativement l’observance des patients souffrant d'apnée du sommeil sous ventilation par PPC conclut une première étude menée sur quelques milliers de personnes. En première analyse, l'étude montre que les patients bénéficiant de la téléobservance présentent un niveau d’observance au traitement significativement supérieur aux patients non-téléobservés.
Près de 30 min d'observance gagnées par nuit grâce au télésuivi
  • Le télésuivi offre la capacité de transmettre de façon automatique les données d'utilisation du traitement au prestataire de santé à domicile. Ces données sont stockées sur un espace sécurisé ORKYN', analysées et mises à disposition du médecin et de l'utilisateur de la PPC via des extranets sécurisés dédiés. Dans le cas où les données s’écartent des valeurs habituelles ou attendues, ORKYN' sera mobilisé et envisagera avec le patient et son médecin des actions et solutions pour renouer avec une observance et une efficacité du traitement de l'apnée du sommeil optimales.
Rapidité d'intervention et accompagnement personnalisé
Observance moyenne
5h30

pour les patients télésuivis PPC

Observance > 4 h/nuit
83%

pour les patients télésuivis PPC

Ambition
95%

des patients observants > 4h/nuit en 2020

" L'observance est primordiale, le patient doit être convaincu de l'utilité de son traitement, d'autant plus que le prestataire va l'aider à en comprendre l'utilité et à améliorer son confort. C'est ce qui fait la différence ! "

Dr Florence de Roquefeuil - Cardiologue - Paris

Du sommeil au télésuivi en ventilation

Fort de l'expérience et du succès de la téléobservance dans le traitement de l'apnée du sommeil par PPC, ORKYN' prend en main rapidement le sujet du télésuivi en ventilation. L'insuffisance respiratoire est une pathologie lourde pour laquelle une mauvaise observance au traitement par ventilation non invasive (VNI) peut entrainer des conséquences immédiates et graves sur la santé, avec notamment des risques d'hospitalisation.

Dès 2014, ORKYN' met en place un collège d'experts pneumologues sur toute la France pour :

  • évaluer les bénéfices en termes d'observance et d'efficacité du télésuivi dans l'accompagnement à domicile de personnes souffrant d'insuffisance respiratoire chronique nécessitant une ventilation nocture,
  • valider un protocole de prise en charge à domicile (définition des critères d'alertes, des seuils, de la durée d'évaluation) des personnes en insuffisance respiratoire.

Après une experience menée sur 5 mois, la comparaison des deux populations de personnes avec une insuffisance respiratoire (SOH, BPCO) montre que les patients ventilés télésuivis sont plus observants et arrêtent moins fréquemment leur traitement par ventilation non invasive que les patients non télésuivis.

ORKYN' a démontré cliniquement l'efficacité du télésuivi en ventilation

A partir de 2016, les premiers patients atteints d'insuffisance respiratoire chronique (BPCO, SOH) bénéficient du télésuivi. Ce dispositif permet l'accompagnement renforcé d'ORKYN' grâce à l'analyse des données d'observance, de fuites.... Pour assurer cette offre, une organisation spécialisée dans le télésuivi est mise en place pour traiter les données d'observance et d'efficacité et suivre au cas par cas les alertes générées lorsque les données s'écartent des valeurs attendues.

En 2018, le télésuivi en ventilation non invasive est proposé et intégré à l'accompagnement du traitement à domicile de toutes les personnes avec une insuffisance respiratoire chronique qui nous sont confiées.

Et quoi de neuf sur télésuivi et diabète ?

Les pompes à insuline dans le traitement du diabète connaissent une petite révolution. Au delà de leur miniaturisation, elles deviennent intelligentes et communicantes. Ces évolutions technologiques représentent des opportunités intéressantes pour ORKYN' dans la perspective de toujours simplifier la vie des personnes diabétiques en leur garantissant un suivi optimal de leur glycémie. Travaillant en partenariat avec Cellnovo, ORKYN' intègre et analyse les données glycémiques transmises par la pompe Cellnovo en vu de détecter les éventuelles anomalies et apporter l'accompagnement approprié à la personne diabétique.

Ce suivi rapproché grâce au télésuivi est particulièrement intéressant en phase d'installation de la pompe à insuline.

Trois fois/jour la première semaine, une infirmière ORKYN' consulte les données médicales recueillies grâce au télésuivi pour s'assurer que les manipulations nécessaires (bolus d'insuline, changements de cartouche.. ) sont bien réalisées. En cas de problème, l'infirmière ORKYN' contactera la personne porteuse de la pompe à insuline pour gérer l'anomalie et reprendre si besoin les explications nécessaires à la bonne utilisation de la pompe.

"Grâce aux alertes générées, je peux faire un accompagnement en temps réel et apporter des solutions à la personne diabétique porteuse d'une pompe."

Morgane - Experte nationale au centre d'Arras

Les bénéfices du télésuivi pour la maladie de Parkinson

Avec un temps d'avance, ORKYN' a compris les bénéfices apportés par l'actimétrie tant pour le neurologue que pour son patient.

L'enregistrement des symptômes moteurs de la personne atteinte de la maladie de Parkinson permet d'avoir une vision objective de ses difficultés motrices en conditions réelles de vie. Le recueil de ces informations facilite la mise sous pompe à apomorphine en gagnant en temps et en précision sur l'adaptation du traitement aux différents moments de la journée.

ORKYN' s'associe avec l'entreprise Global Kinetics pour mettre à disposition un dispositif médical innovant : un actimètre dont l'algorithme a été spécialement développé pour identifier avec une grande fiabilité les symptômes moteurs de cette pathologie. Porté au poignet et n'entravant pas la liberté de mouvement, l'actimètre rappelle les prises médicamenteuses pour faciliter l'observance et permet également, par l'enregistrement des symptômes moteurs, d'ajuster la programmation de la pompe à apomorphine le plus précisément possible et avec une grande réactivité.

"Porté comme une montre, l'actimètre évalue ma dyskinésie et mes blocages, et c'est intéressant de voir l'intensité et la durée des crises, car je n'avais pas l'impression d'en avoir autant ! (..) Je suis bien contente car chaque fois que je dois prendre mes médicaments, j'ai la montre qui vibre ! "

Cathy, patiente