Aller au contenu principal

Traitement du ronflement par orthèse d'avancée mandibulaire

Ronflement, apnée du sommeil.... l'orthèse d'avancée mandibulaire est une alternative mécanique au traitement de l’apnée du sommeil par PPC. Elle est adaptée si vous souffrez de ronflements et/ou de syndrome d'apnée du sommeil léger à modéré. Moins efficace, le traitement par orthèse d'avancée mandibulaire doit être proposé en seconde intention, en cas d'échec du traitement du SAOS sévère par PPC.

Ronflement, apnée du sommeil légère à modérée : l'orthèse d'avancée mandibulaire

Comment arrêter de ronfler ? Quelle une prise en charge personnalisée du ronflement ? Il existe des dispositifs médicaux et des traitements qui permettent de lutter contre le ronflement.
Le choix des solutions anti-ronflement dépend des causes du ronflement (nez bouché, surpoids, apnées du sommeil...). 

Mesures hygiéno-diététiques pour stopper le ronflement 

L'adoption de mesures hygiéno-diététiques peuvent, à elles seules, réduire fortement le ronflement. Il s'agit d'éviter les facteurs qui favorisent le ronflement :

  • Le surpoids : le surpoids augmente la probabilité d’être sujet au ronflement. Les tissus du pharynx gênent la circulation de l’air. La femme enceinte est aussi davantage sujette aux ronflements en raison de la prise de poids liée à la grossesse.
  • Le tabac : il produit une inflammation des muqueuses de la gorge et du nez.
  • La consommation d'alcool dans la soirée : elle provoque un relâchement des muscles de la gorge pendant le sommeil.
  • Les somnifères ou tranquillisants : la prise de certains médicaments peut relâcher les muscles de la gorge et rendre la respiration plus difficile pendant le sommeil.
  • La position sur le dos : elle peut provoquer la descente de la base de la langue en arrière, contribuant ainsi à réduire le passage de l’air, et favoriser la survenue de ronflements. Dormir sur le côté est préférable.

Focus

Ronflement

Quelles sont les causes du ronflement ? Quel lien entre ronflement et apnée du sommeil ? Comment arrêter de ronfler ?

En savoir plus

 Qu'est-ce que le ronflement ?

40 à 50% des adultes de plus de 50 ans ronflent de manière régulière

Nuisance fréquente, le ronflement est plus fréquent chez l'homme d'âge moyen que chez la femme du même âge. A la ménopause, le ronflement devient aussi fréquent pour les deux sexes. A noter qu'il peut survenir aussi chez l'enfant. Le ronflement peut atteindre une intensité de 90 à 100 dB équivalent au passage d'un camion à proximité, et avoir des conséquences sociales importantes dans les relations avec le conjoint et l'entourage. Les ronflements peuvent aller de pair avec une apnée du sommeil légère, en effet, le ronfleur arrête par moment de respirer pendant la nuit (« pauses respiratoires »).

Les causes du ronflement

Pourquoi ronfle-t-on?

Pendant le sommeil, tous vos muscles se relâchent, entraînant le recul de la langue au niveau du pharynx. L’espace au niveau des voies respiratoires rétrécit alors et entraîne une baisse de la quantité d’air inspirée allant aux poumons. Pour continuer à alimenter les poumons en oxygène et éviter l’asphyxie, il y a un phénomène de compensation inconscient qui tente d'accélèrer le flux d'air par une respiration plus forte. C'est cette accélération qui entraîne la vibration de certains tissus de la gorge et produit le ronflement.

Parfois l’obstruction du pharynx est complète et provoque un arrêt respiratoire. Il s'agit alors d'une apnée du sommeil. Elle peut durer 10 secondes ou plus et se répéter plusieurs dizaines ou centaines de fois par nuit. On parlera alors de Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil (SAOS).

Le ronflement peut être aussi lié à des situations particulières : congestion nasale, une cloison nasale déviée, position en dormant (sur le dos notamment) ou consommation de boissons alcoolisées avant de se coucher.

Quel lien entre ronflement et apnée du sommeil ?

Le fort ronflement est un des symptômes de l’apnée du sommeil. Parfois, l’obstruction du pharynx est complète et provoque un arrêt respiratoire. C’est ce que l’on appelle une apnée du sommeil. L’apnée du sommeil peut durer 10 secondes ou plus. Ce phénomène peut se répéter plusieurs dizaines ou centaines de fois par nuit ; on parlera alors de Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil (SAOS) ou rhonchopathie chronique. L’apnée obstructive du sommeil entraîne une désorganisation du sommeil et des véritables réveils au cours du sommeil paradoxal et du sommeil profond avec des répercussions importantes sur la santé.
 

Fermer

Traitement du ronflement par l’orthèse d’avancée mandibulaire

A qui s'adresse le traitement par orthèse d'avancée mandibulaire ?

  • Si vous souffrez de ronflements et/ou de syndrome d'apnée du sommeil léger à modéré, cette alternative mécanique est adaptée.
  • Dans le cas où vous refusez ou tolèrez mal le traitement par pression positive continue dans le traitement de votre apnée du sommeil, l'orthèse d'avancée mandibulaire (OAM) peut convenir. Elle est moins efficace que le traitement par PPC et doit être proposée en seconde intention, en cas d'échec du traitement du SAOS sévère par PPC.

Comment fonctionne une orthèse d'avancée mandibulaire ?

L'orthèse d'avancée mandibulaire (OAM) s'apparente à un protège-dents, une gouttière anti-ronflement moulée. Portée la nuit, l’orthèse d’avancée mandibulaire maintient votre mâchoire inférieure et votre langue en avant afin d’augmenter l’espace à l’arrière de votre gorge et compenser le rétrécissement des voies respiratoires à l’origine du ronflement. Cette orthèse d’avancée mandibulaire (OAM) (ou orthèse d’avancement mandibulaire) agit donc directement sur la cause du ronflement et est efficace dès les premières nuits.

Le dispositif médical se compose de deux parties, l'une ajustable sur le maxillaire supérieur, l'autre sur le maxillaire inférieur. Elles sont reliées entre elles à l'aide d'un petit levier, qui permet d'ajuster l'avancée de la mâchoire inférieure.

Les OAM sont des appareils anti-ronflement faits sur mesure à partir de l'empreinte de votre dentition.

L'orthèse d'avancée mandibulaire (OAM) peut être réalisée sur mesure par un prothésiste dentaire ou plus simplement, soi-même. Il existe effectivement des dispositifs thermoformables vendus en pharmacie, notamment l’orthèse conçue par Oniris et distribuée en pharmacie exclusivement par ORKYN'.

Pour plus d’information sur l’orthèse d’avancée mandibulaire, ORKYN’ vous invite à consulter les caractéristiques de l’orthèse ONIRIS anti-ronflement.

La chirurgie, en cas d'échec des autres traitements de l'apnée

La chirurgie doit être envisagée comme traitement de l'apnée du sommeil uniquement si les autres approches ont échoué. Douloureuse et invasive, elle ne convient pas à tous.

La technique chirurgicale la plus utilisée est la radiofréquence ; elle consiste à délivrer un courant sur le voile du palais, afin de rétracter ce tissu mou qui a tendance à s'affaisser et obstruer les voies respiratoires. L'intervention est pratiquée en ambulatoire, sous anesthésie locale. Il faut généralement plusieurs séances pour obtenir un résultat. Il existe d'autres méthodes chirurgicales, plus lourdes, qui ne sont envisagées que dans des cas très particuliers, anomalies anatomiques de la sphère ORL ou maxillo-faciale.

LES INFORMATIONS FOURNIES SUR WWW.ORKYN.FR SONT DESTINÉES À AMÉLIORER, NON À REMPLACER, VOTRE RELATION DIRECTE AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ