Aller au contenu principal



Aide à l'hygiène

SALLE DE BAIN & TOILETTES

Le maintien à domicile passe souvent par un réaménagement des sanitaires, salle de bain et toilettes, quand l'âge avance ou en situation de handicap. Une large gamme de matériel médical existe et permet d’aborder cette question de l’hygiène simplement et en gagnant en sécurité.

Aménagement du domicile pour les séniors : salle de bain et toilettes sécurisés

50% des chutes à domicile ont lieu dans la salle de bain.

Et pourtant des solutions existent.

Examiner les situations à risque et connaître son degré d'autonomie sont un premier pas vers plus de prévention.

Surfaces mouillées et glissantes, entrée ou sortie de la baignoire... sont des situations à risque qui sont augmentées quand on connaît des pertes d’équilibre et que l’on a des difficultés à se mouvoir. Différentes aides techniques très fonctionnelles, pratiques et adaptées à chaque situation ont été conçues pour favoriser l’autonomie dans ces moments intimes et retrouver un moment agréable.

Des équipements pour limiter les efforts et faciliter les accès 
  • Pour éviter de glisser : tapis de douche/bain avec ventouses antidérapantes, carrelages anti-glisse.
  • Pour entrer dans la baignoire : poignée de bain et barre d'appui, siège de bain pivotant, marche pied.
  • Pour se relever : barres de maintien et barres coudées fixées sur le mur, dans la baignoire ou la douche.
  • Pour limiter vos efforts : siège avec accoudoirs à proximité du lavabo.
  • Pour faciliter l'accès aux toilettes : surélévateur/réhausseur WC, cadre de toilettes, chaise percée.

tapis douche poignet sdb chaise toilette confort rehausse toilette

Témoignage

Entretien avec un spécialiste du maintien à domicile

MG , Chef de produit

En savoir plus

Quelles pièces nécessitent un équipement antichute ?

Le vieillissement s’accompagne d’une perte de mobilité liée à une diminution de l’acuité visuelle, moins de réflexe et un équilibre précaire. Il est donc nécessaire d’adapter la maison en fonction de l’évolution de la mobilité. Toutes les pièces sont potentiellement à risque. On porte une attention toute particulière à la salle de bain puisque 50% des chutes au domicile ont lieu dans cette pièce en raison des sols potentiellement glissants et de l’exigüité des lieux. Les autres endroits à risque sont les toilettes mais aussi toutes les autres pièces n’ayant pas fait l’objet d’une attention particulière : vigilance aux fils au sol, tapis, marche.

Quel est l’équipement de base pour rendre la salle de bain plus sécurisante?

La 1ère étape consiste à faire un état des lieux de l’ergonomie de la salle de bain et des difficultés de mobilité du patient. A partir de ce bilan, des propositions d’équipements seront faites. En règle générale, dans une salle de bain avec baignoire, les premiers équipements installés sont une barre d’appui murale facilitant l’entrée dans le bain, un marche-pied et un tapis antidérapant placé dans la baignoire. Il faut aussi penser à équiper la personne en perte de mobilité avec un système de téléassistance pour prévenir instantanément en cas de chute.

Par la suite, ce matériel sera complété, en fonction de l’évolution de la situation du patient, par des sièges de douche ou de bain, des barres d’appui complémentaires.

Fermer

Quelques conseils pour aménager votre salle de bain

  • Veillez à une bonne luminosité.
  • Privilégiez les douches plutôt que les bains. Faîtes votre toilette assis, pommeau de douche fixé au mur.
  • Mettez à portée de main les accessoires de toilette (gant, savon...) et utilisez des éponges ou brosses à long manche.
  • Disposez un siège à proximité du lavabo.
  • Essuyez immédiatement les flaques d'eau au sol.

Evaluer vos besoins sur l'aménagement de votre salle de bain et WC

Les questions à se poser pour demander conseil à votre pharmacien

  1. Vous vous déplacez chez vous : Sans appréhension ? De façon autonome ? Avec diffisultés ? Avec une aide externe ?
  2. Dans votre salle de bain : Vous êtes autonome ? Vous avez de l'appréhension pour entrer dans votre baignoire/votre douche ? Vous avez du mal à en sortir ? Vous avez besoin d'une aide externe ?
  3. Aux toilettes : avez-vous du mal à vous relever ?
  4. Avez-vous eu une chute à votre domicile dans les 6 derniers mois ? Si oui, dans quelle pièce ?

Incontinence

Face à l'incontinence temporaire ou légère, le recours à la stimulation électrique peut être recommandé pour traiter l'incontinence d'effort et l'incontinence par impériosité́. Dans un second temps, des protections anatomiques (couches, protections, changes) peuvent être utilisées.

Quelques règles d'hygiène de vie simple pour limiter les fuites urinaires
  • Réduire les apports de liquide (ne pas dépasser de 2 litres par jour).
  • Réduire la consommation de caféine, ainsi que les boissons avec édulcorants de synthèse. De même, limiter les boissons et aliments tels que l'alcool, le vin blanc, le champagne, la bière, les épices, les boissons gazeuses, les jus d’agrumes.
  • Traiter les infections urinaires.
  • Arrêter de fumer.
  • Réduire l’excès de poids.
  • Limiter les facteurs de risque qui augmentent la pression abdominale

 

LES INFORMATIONS FOURNIES SUR WWW.ORKYN.FR SONT DESTINÉES À AMÉLIORER, NON À REMPLACER, VOTRE RELATION DIRECTE AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Demandez conseil à votre pharmacien

Des questions ? ORKYN' 0980 988 988