Aller au contenu principal

Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

Ouvert

Parlons-en

Ouvert

Patients

Qu’est-ce que l’initiation d’un traitement par insulinothérapie par pompe en ambulatoire ?

La mise sous pompe à insuline en ambulatoire est une alternative à l’hospitalisation conventionnelle : elle permet de réduire le temps d’hospitalisation d’une petite semaine à une seule journée, sans hébergement de nuit. Cette pratique est aussi appelée HDJ pour Hospitalisation De Jour.

En amont de cette journée d’hospitalisation et tout au long du traitement, une infirmière spécialisée dans le diabète ORKYN’ accompagne et forme le patient diabétique à la bonne utilisation de la pompe à insuline et du capteur de glycémie : 

  • paramétrage et manipulation de la pompe 
  • remplissage du réservoir d’insuline 
  • changement des consommables 
  • pose du cathéter 
  • règles d’hygiène
  • mesure glycémique avec le capteur ..

Cette pratique de mise sous pompe en ambulatoire permet au patient d'acquérir l'autonomie nécessaire à la bonne observance de son traitement et à sa sécurité tout en limitant les impacts sur sa vie professionnelle et personnelle.

Quelles structures peuvent pratiquer la mise sous pompe à insuline en ambulatoire ?

Conformément à la LPP (Liste des Produits et des Prestations), l’initiation du traitement par insulinothérapie par pompe doit être réalisée dans un centre initiateur.   

Un centre initiateur est un centre de diabétologie hospitalier qui s’appuie sur une équipe multiprofessionnelle, formée à l’initiation du traitement par pompe à insuline en ambulatoire. Cette équipe hospitalière se compose d'au moins deux médecins spécialisés en endocrinologie et métabolisme, une infirmière et une diététicienne.

Quels sont les critères d'éligibilité au traitement par insulinothérapie en ambulatoire ?

L’éligibilité repose sur des critères médicaux, psychologiques et sociaux. On distingue des critères d’inclusion et de non-inclusion pour garantir une prise en main du traitement optimale par la personne diabétique.

Les critères d’inclusion
  • être autonome et âgé de plus de 15 ans
  • avoir une prescription médicale d’un diabétologue hospitalier nécessitant l’instauration d’une pompe à insuline
Les critères de non-inclusion
  • refus d'être suivi dans le cadre de l’observatoire
  • contre-indication absolue ou relative à la mise sous pompe à insuline 
  • participant à un essai clinique en lien avec le diabète