Aller au contenu principal
Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

Ouvert

Patients

Quel régime alimentaire pour un diabétique ?

Pour les personnes diabétiques, l’alimentation est une préoccupation majeure. Aujourd’hui, on ne parle plus de “régime pour diabétiques" mais d’alimentation équilibrée et compatible avec le traitement du diabète. L’âge d’apparition des diabète de type 1 et diabète de type 2 est différent, ainsi que leur origine. Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui s’attaque aux cellules pancréatiques, qui ne sont alors plus capables de synthétiser l’hormone responsable de la régulation de la glycémie (l’insuline). Le diabète de type 2 se développe suite à un dérèglement métabolique pouvant conduire à une résistance à l’insuline (insulino-résistance). Aussi, les comportements alimentaires pour ces deux types de diabète ne sont pas exactement identiques mais ils ont un objectif commun : la normalisation de la glycémie.

Un régime alimentaire adapté en cas de diabète de type 1 et 2.

Pour le diabète de type 1

La réussite du traitement repose sur l'adaptation de la dose d’insuline en fonction des apports énergétiques, notamment en glucides. Il est recommandé d’avoir une alimentation variée et équilibrée.

Les spécialistes estiment que tout le monde devrait manger comme un diabétique de type 1.

Pour le diabète de type 2

Une modification du comportement alimentaire est nécessaire pour éviter les fortes variations glycémiques et l'excès de poids. Cela peut permettre de retarder la prise d'insuline. Les points essentiels dans la réussite du traitement sont la pratique d’une activité physique régulière, accompagné d'un régime sain, varié et équilibré pour aider à la stabilisation de la glycémie et améliorer la qualité de vie à plusieurs niveaux (meilleure condition physique, diminution de l’anxiété et des risques de dépression…). En effet, chez les personnes en surpoids, une perte de poids significative permet de diminuer l’insulinorésistance en améliorant l’équilibre métabolique.

A éviter : A privilégier :
  • Les repas trop copieux
  • Une alimentation trop riche en graisse
  • Les plats industriels
  • La surconsommation de viande rouge, de sucre et de sel
  • Les aliments d’indice glycémique élevé (pommes de terre, riz blanc à cuisson rapide, pain blanc…)
  • Les légumineuses, les céréales, les légumes frais, les fruits (pas plus de 3 portions)
  • L’eau et les boissons non sucrées
  • Les aliments d’indice glycémique bas ou moyen (pâtes, riz complet ou basmati, pain complet…)


Les idées reçues sur l'alimentation du diabétique

Le sucre est-il interdit pour une personne diabétique ?

Il n’y a pas d’interdiction majeure dans l'alimentation de la personne atteinte de diabète de type 1. Le diabétique peut consommer un produit sucré en fin de repas (pâtisserie, fruit…). Cependant, il est conseillé de contrôler la quantité de sucre pour ne pas engendrer une hyperglycémie. En cas d’addiction aux produits sucrés, des alternatives sont proposées sur le marché avec les édulcorants (aspartame).

Plus d'informations sur les sucres conseillés pour les personnes diabétiques 

Est-il nécessaire de diminuer les sucres lents (féculents) et les sucres rapides (glucides) ?

L’apport glucidique fournit une énergie que le corps peut utiliser progressivement et ainsi éviter les grignotages intempestifs. Les féculents restent nécessaires dans l’alimentation des diabétiques. Ils sont autorisés en quantité mesurée soit l’équivalent d’un quart de votre assiette. La taille de l’assiette pouvant varier, l’autre méthode consiste à refermer la main et prendre le volume de votre poing comme mesure de féculent à chaque repas. Pensez à varier la nature des féculents pour apporter de la diversité à vos plats. Privilégiez autant que possible les riz et farines complètes, dont l’index glycémique plus faible permet de distribuer les glucides de façon progressive à l’organisme.

Les sucres dits rapides sont rapidement assimilés et font monter le taux de sucre dans le sang : on dit qu’ils ont un index glycémique élevé et donc un fort pouvoir hyperglycémiant. Ils sont à éviter chez la personne diabétique en dehors d’épisodes d’hypoglycémie.

Les fruits sont-ils à volonté ?

Généralement, il est recommandé de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour. Pour les personnes diabétiques, il est néanmoins recommandé de limiter la consommation à 3 portions de fruits par jour (soit un fruit à chaque repas) en raison de la quantité de sucre contenue dans les fruits. Riches en fibres et en vitamines, il est préférable de ne pas les écarter de l’alimentation.

Quel est l'aliment sucré le plus efficace pour corriger rapidement une hypoglycémie ?

L’hypoglycémie correspond à une chute du taux de sucre dans le sang avec une glycémie inférieure à 0,6 g/L. Elle peut survenir suite à différents évènements, comme un surdosage du traitement antidiabétique oral, un jeûn prolongé, une activité physique non anticipée ou la consommation d’alcool. En effet, contrairement aux idées reçues, l’alcool est hypoglycémiant : il inhibe la synthèse du glycogène par le foie l’empêchant ainsi de réguler la glycémie.

En cas d’hypoglycémie, il est nécessaire de fournir du glucose le plus rapidement possible à votre organisme. Les boissons sucrées (un demi-verre), une petite collation sucrée (compote) ou une cuillère de miel ou de confiture apporteront le glucose nécessaire. Un contrôle de la quantité consommée va permettre d’éviter les risques d’hyperglycémie. Pour éviter l’hypoglycémie réactionnelle, il est recommandé d’y associer un sucre lent (une tranche de pain par exemple…)

Eviter en première intention les aliments sucrés contenant des fibres (fruits secs), des matières grasses (chocolat) ou des protéines (yaourt sucré) qui ralentissent l'absorption du glucose. De façon plus générale, les produits transformés (gâteaux et plats préparés en particulier) sont à éviter dans l’alimentation des personnes diabétiques puisqu’ils contiennent des sucres “cachés”, ajoutés dans les plats industriels pour les conserver.

Bon à savoir : Comment composer un repas équilibré pour une personne diabétique ?

Il est conseillé de respecter des principes diététiques simples sur les groupes alimentaires et leurs apports nutritionnels. Une alimentation pauvre en glucides mais trop riche en gras (fritures à l’huile) peut par exemple conduire à des problèmes cardiovasculaires liés à l’excès de cholestérol.

La ration calorique quotidienne se répartit en 3 ou 4 repas :

  • petit-déjeuner
  • déjeuner
  • goûter (indispensable chez l’enfant)
  • dîner

Plus d’informations sur le diabète chez l’enfant

Il n’y a pas d’aliments interdits

Il est important d’être accompagné par une diététicienne ou une nutritionniste qui saura vous donner des règles alimentaires et des conseils pour comprendre et maîtriser les enjeux de votre alimentation sur votre glycémie. Par exemple, certains aliments comme le fromage ou le pain ne sont pas à proscrire totalement. Mais ils doivent être consommés en petites portions prenant en compte l’apport calorique global du repas. Cet accompagnement par des professionnels de santé experts de la nutrition permet d’éviter d’éventuelles complications liées au diabète.

Proposition d’un menu pour diabétique :

  • Une portion généreuse de légumes crus ou cuits
  • Une portion de viande maigre, poisson ou œufs ou une source de protéines végétales pour les personnes végétariennes
  • Une petite portion de féculent à indice glycémique bas
  • Un produit laitier
  • Une portion de matière grasse de bonne qualité
  • De l’eau

La Fédération Française des Diabétiques ainsi que de nombreux forums proposent des idées de recettes gourmandes pour les diabétiques très variées, allant des idées recettes rapides aux grands repas de familles.

LES INFORMATIONS FOURNIES SUR WWW.ORKYN.FR SONT DESTINÉES À AMÉLIORER, NON À REMPLACER, VOTRE RELATION DIRECTE AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ.