Aller au contenu principal
Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

Ouvert

Patients

Qu’est-ce que l'apnée du sommeil ou le syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) ? Quels sont les symptômes de l'apnée du sommeil ? 

L’apnée du sommeil appelée aussi syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) est un trouble de la ventilation nocturne caractérisé par des pauses respiratoires répétées au cours de la nuit. Le sommeil est fragmenté de micro-éveils, pendant au moins 10 secondes, plusieurs dizaines de fois par heure. Ces pauses respiratoires sont dues à une obstruction des voies aériennes supérieures qui empêchent l’air d’atteindre les poumons.

La reprise de la respiration nécessite des micro-éveils qui perturbent le sommeil. En effet, il n’est plus du tout réparateur, et par conséquent une somnolence excessive peut apparaître au cours de la journée.

Quels sont les symptômes du SAOS ?

symptômes noctures de l'apnée du sommeil symptômes diurnes de l'apnée du sommeil
  • Ronflements bruyants persistants
  • Arrêts respiratoires constatés par un proche
  • Nycturie : fréquentes visites aux toilettes
  • Sommeil agité
  • Baisse de la libido
  • Somnolence
  • Fatigue excessive
  • Maux de têtes matinaux
  • Dépression ou irritabilité
  • Manque de concentration

Le traitement par PPC corrige le ronflement. Si le ronflement persiste, consultez votre médecin ou votre prestataire. Il est possible que le niveau de pression doive être ajusté.

Quelles sont les conséquences du SAOS sur la santé ?

Les conséquences de l'apnée du sommeil sur la santé peuvent être importantes. Il existe un lien entre ce syndrome et les risques cardiovasculaires, d’hypertension, de diabète ou d’obésité. En savoir plus sur les complications induites par une apnée du sommeil non prise en charge.

Le traitement mécanique par ventilation à pression positive continue (PPC ou CPAP) est à ce jour, le traitement de référence du syndrome d’apnée du sommeil sévère (Indice Apnée Hypopnée ⩾ 30/heure). Ce traitement non invasif atténue les symptômes et les risques associés du SAOS s’il est utilisé conformément à la prescription médicale de votre spécialiste du sommeil.

Il est recommandé que le traitement par PPC soit utilisé pendant toute la durée du sommeil (au minimum 4 heures / nuit pour que le traitement soit efficace)