Aller au contenu principal
Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

Ouvert

Avec 100 000 personnes apnéiques accompagnées au quotidien, ORKYN’ parfait la qualité de sa prestation

Bien dormir pour mieux faire face” c’est le thème 2021 choisi pour animer la journée mondiale du sommeil. On imagine aisément les désordres cognitifs comme physiologiques qui peuvent advenir lorsque un déficit de sommeil  s’installe dans la durée. Notre capacité à gérer les situations lorsque le sommeil n’est plus réparateur s’en trouve fortement diminuée. L’apnée du sommeil ou syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) est une maladie qui prive les personnes des bienfaits du sommeil. Il existe des dispositifs médicaux, appareils à pression positive continue (PPC) qui permettent de supprimer les apnées en maintenant les voies aériennes supérieures ouvertes pendant le sommeil.

Ces dispositifs médicaux sont très performants à la condition que les personnes apnéiques soient observantes à leur traitement, c’est à dire qu’elles utilisent leur dispositif PPC chaque nuit et au minimum 4h/nuit. Et ce n’est pas toujours aisé. C’est là qu’ORKYN’ entre en jeu.

Nous avons élaboré, aux côtés des médecins spécialistes du sommeil, des protocoles de prise en charge qui facilitent le suivi du traitement de l’apnée du sommeil au quotidien. Mieux encore, nos protocoles sont améliorés en continue grâce :

  • aux échanges réguliers avec les patients lors des visites à domicile ou des conversations téléphoniques
  • mais aussi sur la base de l’analyse de données transmises par le dispositif médical.

En effet, l’immense majorité des dispositifs de PPC sont connectés et, après le recueil écrit du consentement des patients, des données sur l’observance et l’efficacité du traitement, sont transmises chaque jour à ORKYN’. L’analyse de ses informations anonymisées permet notamment de comprendre finement les comportements et d’optimiser les protocoles de prise en charge. Notre objectif est de faciliter la vie au quotidien des patients en améliorant leur observance au traitement.

Témoignage vidéo patiente apnéique du sommeil par PPC

Les premiers mois du traitement, phase d'initiation, sont fondamentaux pour s'habituer au dispositif médical, développer la confiance, et mesurer les bénéfices d'un suivi rigoureux. C’est pourquoi, ORKYN’ a développé et mis en oeuvre un programme renforcé "programme 100 jours", pour que tous les patients aient un accompagnement renforcé à l’initiation de leur traitement. Il permet une prise main rapide des modalités du traitement, et une autonomie complète au fils des jours ou des semaines selon les personnes. Un expert respiratoire devient le référent dédié pour les visites à domicile et répondre à toutes les questions ou demandes. Cette relation privilégiée favorise une confiance réciproque entre la personne apnéique et le référent respiratoire ORKYN' au bénéfice de l’autonomie du patient dans la gestion de sa maladie.

Ce nouveau protocole a permis de gagner 1 h d’observance en moyenne par nuit

Fort de la richesse des expériences de toutes les personnes accompagnées sur l’apnée du sommeil, ORKYN’ affiche de très bons résultats d’observance. Le plus important derrière ces chiffres très satisfaisants est la qualité de vie retrouvée des personnes souffrant d'apnée du sommeil.

Si la période à l’initiation du traitement est très importante, un accompagnement adapté doit aussi pouvoir être apporté pour maintenir la motivation dans la durée et faire face aux aléas de la vie..

La prise en charge de l'apnée du sommeil en chiffre

Patients apnéiques
+ 100 000

suivis par ORKYN'

Taux d'observance ≥ 4h par nuit
89 %

de patients observants

Durée moyenne d'observance
5h30

par nuit