Aller au contenu principal

Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

View

Parlons-en

View

ORKYN' crée une équipe pour Glisse en Cœur

C'est une première : une équipe ORKYN’ d'Auvergne Rhône Alpes se lance dans le défi de Glisse en Coeur du 20 au 22 mars 2020 au Grand Bornand (Haute Savoie). Un défi à la fois sportif et caritatif pour récolter un maximum de dons au profit de l'association Mon École Extra Ordinaire (MEEO) en faveur des enfants présentant des troubles du neuro-développement (autisme, troubles des apprentissages, troubles de l'attention…)

Raphaël Sanna a fédéré l'équipe ORKYN' autour de cet évènement explique : " Notre métier de prestataire de santé à domicile est d'accompagner au quotidien des personnes en sitution de dépendance ou atteintes d'une maladie chronique. Il était tout naturel pour nous et porteur de sens de nous associer à ce beau projet avec quelques collègues. Nous nous entrainons pour l'évènement sportif mais la course aux dons est déjà lancée ! Soutenez MEEO à travers notre équipe !"

Solidarité et sport

Le succès de Glisse en Coeur repose sur un concept associant solidarité et sport : 24 heures non-stop de ski en relais par équipe dans une ambiance festive de concerts et d’animations. Avec la contribution de 150 équipes, l’édition 2019 avait récolté 621 402 € au profit des associations Grégory Lemarchal et Étoiles des Neiges.

En 12 ans, Glisse en coeur s’est imposé comme l’événement caritatif n°1 de la montagne française !

MEEO, une structure expérimentale unique

Mon Ecole Extra Ordinaire est une association qui gère une école primaire et une structure d’accueil pour les enfants présentant des troubles du neuro-développement. Cette structure innovante propose des programmes scolaires et un accompagnement adapté en fonction des besoins de chaque élève, pour favoriser leur apprentissage et  leur épanouissement.

Comme le souligne Félicie Petit Herrgott et Eugénie Juin, respectivement directrice et présidente de Mon Ecole Extra Ordinaire, les dons récoltés pourront « améliorer toujours plus nos conditions d’accueil, former et informer d’avantage afin que soient mieux soutenus, respectés et inclus les enfants qui présentent un trouble du neurodéveloppement ».