Aller au contenu principal

Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

View

Parlons-en

View

Patients

Qu’est-ce que le diabète gestationnel? 

Il y a trois types de diabète : le diabète de type 1, le diabète de type 2. Nous allons nous focaliser sur le diabète gestationnel.

Définition du diabète gestationnel

Le diabète gestationnel, appelé aussi le “diabète de grossesse” peut survenir chez la femme enceinte vers la fin du second trimestre. Comme pour le diabète de type 1 et de type 2, le diabète gestationnel provient d’un trouble de la régulation du sucre dans le sang, entraînant de l’hyperglycémie chronique. La grossesse est par nature diabétogène car l'équilibre hormonal de la femme est modifié, pouvant entraîner une résistance à l’action de l’insuline sur l’organisme.

2 à 6% des femmes enceintes sont concernées par un diabète gestationnel

Quels sont les symptômes du diabète gestationnel ? 

Le diabète gestationnel peut présenter les mêmes symptômes que le diabète de type 1 ou être asymptomatique.

Quels sont les risques du diabète gestationnel ? 

Il existe des facteurs de risques du diabète gestationnel : surpoids, âge supérieur à 35 ans, antécédents familiaux….

Le diabète gestationnel peut engendrer des complications pour l’enfant:

  • plus de 4kg
  • développement d’un diabète
  • détresse respiratoire…

Et des complications pour la mère :

  • risque d’infection urinaire
  • hypertension
  • complications au cours de l’accouchement…

C’est pourquoi, il est impératif de surveiller et de traiter le diabète gestationnel pour éviter toute complication.

Quelles sont les causes du diabète gestationnel ?

Le dérèglement hormonal causé par la grossesse entraîne un état d’insulinorésistance modéré, qui peut être amené à évoluer.

On distingue 2 variétés de diabète gestationnel :

  • un diabète révélé lors de la grossesse
  • un diabète occasionnel qui va durer uniquement pendant la période de grossesse.

Quel est le traitement du diabète gestationnel ? 

Les étapes essentielles dans le traitement du diabète gestationnel

  1. motivation de la femme enceinte
  2. adaptation du régime alimentaire
  3. autosurveillance de la glycémie plusieurs fois par jour

Un test de glycémie est pratiqué sur les femmes enceintes en début de grossesse. Ce qui permet une prise en charge rapide et efficace, tout en évitant les complications périnatales (avortements spontanés, malformations, surpoids du nouveau né…)

En cas de diagnostic d’un diabète gestationnel, un contrôle quotidien de la glycémie et une adaptation de l’alimentation sera nécessaire pour optimiser le traitement. Si les modifications alimentaires ne permettent pas de contrôler le taux de sucre dans le sang, le recours à l’injection de l’insuline par voie sous-cutanée peut être préconisé pour atteindre l’objectif glycémique.

L’allaitement maternel n’est pas contre-indiqué en cas de diabète gestationnel.