Aller au contenu principal

Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

Ouvert

Parlons-en

Ouvert

Bienvenue sur Webzyn'

La sophrologie peut-elle soulager les malades chroniques ?

26/06/2019 - 01:03 pm - Témoignages

Rencontre avec Stéphanie Bessonnaud, sophrologue depuis 7 ans
spécialisée dans la gestion du stress et les problématiques de sommeil

Comment la sophrologie va-t-elle aider la personne atteinte d’une pathologie chronique ?

La personne voit souvent sa pathologie se substituer à son identité "Je suis Parkinsonien, Je suis Apnéique…". La sophrologie, dans son approche et sa méthode, envisage la personne de manière holistique, elle va la considérer dans sa globalité et pas uniquement s’occuper du problème pour lequel elle consulte. 

Avec comme postulat : "de faire avec et non pas de lutter contre"

Le sophrologue applique le principe de réalité objective qui aide la personne à accepter sa maladie. Vivre dans la situation présente, s’adapter aux évènements et répondre au mieux à ses besoins.

L’intégration du schéma corporel permet à la personne d’être pleinement consciente d’elle-même. Retour sur soi, ressentir, observer ce qui se passe en soi, être connecté à l’instant présent pour être à l’écoute de ses besoins. C’est aussi une façon de considérer son corps autrement qu’au travers la maladie et accorder de l’importance aux parties du corps en "bonne santé".

Si traitement il y a, la sophrologie peut aider la personne à être actrice de son traitement, à se sentir en capacité de pouvoir y adhérer au quotidien. Le principe d’action positive aide à prendre confiance en soi en s’appuyant sur ses ressources. L’apport de la sophrologie va consister à faire émerger toutes les expériences positives vécues, pour les intégrer dans le présent et ainsi favoriser la confiance en soi. Tout effet positif sur le mental a une répercussion positive sur le corps et inversement.

En moyenne en une dizaine de séances, la sophrologie permet de ressentir les premiers bénéfices et d’être autonome dans sa pratique grâce à l’acquisition d’exercices à réutiliser au quotidien.

D'où vient la sophrologie ?

La sophrologie a été conçue par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo dans les années 60 dans le but d’harmoniser la conscience. Elle permet de retrouver un équilibre entre corps et mental et une meilleure harmonisation entre nos émotions, nos pensées et nos comportements.

Cette méthode s’inspire de différentes techniques de relaxation orientales (Yoga, Bouddhisme, Zen…) et occidentales (hypnose, training autogène de Schultz, relaxation progressive de Jacobson...).

Elle utilise principalement des exercices de respiration, relaxation dynamique et d’imagerie mentale (visualisation positive) qui s’effectuent en position debout, assise ou allongée. Ceux-ci se pratiquent à un niveau de conscience entre veille et sommeil appelé “état sophro-liminal”, qui permet peu à peu au pratiquant de se recentrer et d’intégrer les ressentis liés aux exercices.