Aller au contenu principal
Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

Ouvert

Bienvenue sur Webzyn'

Lutte contre la dénutrition : Les équipes ORKYN' engagées

07/12/2021 - 03:03 pm - E-actualité

La dénutrition est une maladie silencieuse qui survient lorsqu’un malade ou une personne fragile a un déséquilibre de la balance énergétique, c'est-à-dire des apports alimentaires insuffisants par rapport à ses besoins. Chaque année en France, la dénutrition touche 2 millions de personnes(1). 270 000 sont des personnes âgées en EHPAD, 400 000 sont des personnes agées à domicile(2) et le reste concerne des adultes et enfants atteints de pathologies lourdes ou hospitalisés. Un enfant sur 10 est hospitalisé, 25 % des personnes de plus de 70 ans impactés vivent seules.

Depuis 2020, la crise du Covid-19 a également un double impact sur la nutrition : les personnes dénutries ont une immunité plus fragile, et sont donc exposées aux formes les plus graves de la maladie. Par ailleurs, le virus altère le goût et l’odorat, conduisant à une diminution des apports alimentaires.

Comme le mentionne le Collectif de lutte contre la dénutrition à l’occasion de la  semaine nationale de la dénutrition :

“Cette maladie peut entraîner des complications post-opératoires, retarder la guérison et parfois conduire au décès de la personne concernée. Pour autant, elle n’est pas reconnue dans la société et dans le système de soin à la hauteur du fléau qu’elle représente. Elle inquiète, mais n’est pas douloureuse, ce qui accroît sa dangerosité. Pourtant, c’est une maladie qu’on peut prévenir, qu’on sait dépister et qu’on peut prendre en charge”

Les équipes ORKYN' engagées

Christele, diététicienne ORKYN’ sur l'agence du Mans, met en place depuis 2020 des initiatives dans le cadre de la semaine de la dénutrition avec le double objectif de :

  • sensibiliser ses collègues au contact de patients à risque de dénutrition, 
  • accompagner les soignants et les aidants de ces patients 
“La contribution du diététicien est essentielle pour sensibiliser le personnel, les familles des patients et les aidants aux signes avant-coureurs de la dénutrition afin de prendre en charge les patients le plus rapidement possible. Former le personnel soignant et les équipes ORKYN’ aux compléments nutritionnels oraux et à leur utilisation est également clef pour accompagner le malade et l’amélioration progressive de sa qualité de vie”.

Cette année, deux initiatives officiellement labellisées et reconnues par le collectif de lutte contre la dénutrition ont été déployées :

  • Intervention à la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) de Mulsanne pour le personnel et les familles de patients sous forme d’échange questions-réponses 
  • Session de sensibilisation des collaborateurs ORKYN’ à l’agence du MANS sous forme de présentation suivie d’un temps d’échanges.

MAS de Mulsanne

La totalité des équipes et une partie des familles de patients se sont rendues disponibles pour partir à la découverte des enjeux et des traitements de la dénutrition. Ce fut également l’occasion de déconstruire les idées préconçues sur la dénutrition.

Battre en brêche 6 fausses idées sur la dénutrition :

  1. La dénutrition touche uniquement les personnes âgées 
  2. La dénutrition est incompatible avec toute activité musculaire 
  3. La dénutrition ne concerne pas les personnes en surpoids 
  4. Les personnes âgées ont besoin de manger moins de viandes 
  5. Dénutrition = Malnutrition 
  6. Les restrictions en sel, sucre et graisses doivent toujours être respectées 

Agence du Mans

L'initiative mise en place le 19 novembre dans les locaux de l'agence ORKYN' du Mans a permis aux équipes ORKYN' de se familiariser avec les enjeux de la dénutrition, d'identifier les symptômes afin de pouvoir détecter au plus tôt les signes de dénutrition chez les patients, et de connaître les traitements comme la solution des CNO(compléments nutritionnels oraux)

Déjà organisée l'année passée, cette sensibilisation à la dénutrition à destination des intervenants à domicile ORKYN' est appréciée et concluante. Elle a permis l'an passé de faire intervenir les diététiciens auprès de patients à risque, identifiés par les équipes formées.

ZOOM sur le rôle diététicien ORKYN'

Chez ORKYN’, les diététiciens s’occupent essentiellement de la nutrition artificielle ou nutrition entérale. Les patients ayant recours à ce type de traitement sont des patients qui ne peuvent pas, ou plus, se nourrir par voie orale. Cependant, certains d’entre eux sont des patients qui ont besoin d’un complément à leur alimentation en raison d’un apport insuffisant liée par exemple à des difficultés à se mouvoir et qui transformerait le repas en contraintes.

Les diététiciens ont également un rôle de soutien dans le traitement du diabète, de la maladie de Parkinson ou de certaines maladies respiratoires pour lesquels ils vont réaliser des évaluations et donner des conseils nutritionnels.

Pour les cas nécessitant un accompagnement plus régulier, ils seront redirigés vers les services diététiques de l'hôpital le plus proche, le diététicien ORKYN restant disponible au contact du patient pour appuyer le message de l'hôpital et apporter des réponses aux patients. En effet, certains d’entre eux font face relativement tard à l'apparition de leur maladie et doivent vivre avec l’apparition de nouvelles contraintes. C’est le cas de la majorité des patients diabétiques de type 2. Ces entretiens peuvent également être l’occasion pour eux d’échanger avec les aidants afin d'œuvrer ensemble à la bonne observance des conseils donnés par le diététicien.  

Source : 

(1) SFNEP Société Francophone Nutrition Clinique & Métabolisme

(2) HAS “Diagnostic de la dénutrition chez les personnes de 70 ans et plus”