Aller au contenu principal

Professionnels partenaires

Professionnels partenaires

View

Parlons-en

View

Bienvenue sur Webzyn'

“Je suis Infirmier(e) conseil chez ORKYN’...”

03/06/2020 - 12:04 pm - Témoignages
métiers paramédicaux de la prestation de santé à domicile

Témoignages de 3 passionnés de la prestation de santé à domicile

Fanny, Karine et Guillaume sont tous les trois infirmiers conseil chez ORKYN’. Ils nous font connaître leur parcours et partager leurs motivations à exercer ce métier.

Fanny, infirmière à l’agence d’ORKYN' de Reims

Ma première expérience professionnelle était en cabinet libéral au sein d’une association à but non lucratif. J'exerçais déjà au domicile de patients souffrant d’une maladie chronique et je trouvais cela très intéressant. C’est finalement à l'occasion d’une formation donnée par l’infirmière d’un prestataire de santé à domicile que je me suis intéressée à cette activité. Ce que j’aime avant tout, c’est le contact privilégié établi avec le patient. Le fait de le suivre dans la durée me permet d'installer un climat de confiance qui est d’autant plus grand que le patient m’accueille chez lui, me fait partager une partie intime de sa vie.

Le contact privilégié établi avec le patient

Le second élément passionnant dans mon métier : c’est mon rôle de vecteur, de partage d’information sur le patient avec les professionnels de santé de ville et à l'hôpital. Je connais très bien les patients que j’accompagne et je suis reconnue pour cela et pour mon expertise des dispositifs médicaux. J’aime présenter les nouveautés aux médecins et leur faire découvrir les bénéfices tant pour le patient que pour l’efficacité ou l’observance du traitement. J’ai la possibilité d’accompagner les professionnels de santé à des congrès médicaux et nos échanges sont très intéressants.

Si je devais définir les qualités essentielles pour donner le meilleur dans ce métier d’infirmière chez un psad, je dirais le sens du contact. Il faut être capable d’adapter son discours pour expliquer un protocole à un enfant, à un adulte ou encore d’être capable de converser avec un médecin spécialiste. Les interactions sont aussi très fortes au sein de l’entreprise et en particulier avec les collègues de ma zone géographique. Nous travaillons en équipe et apprécions partager nos connaissances. C’est un métier dans lequel j’ai une grande autonomie et où je suis en même temps bien entourée.

Karine, infirmière à l’agence d’ORKYN' de Lezennes (59)

J’ai commencé ma carrière à l'hôpital dans un service de pneumo-oncologie puis en neurologie en faisant fonction de cadre. C’est donc à l'hôpital que j’ai rencontré des consoeurs infirmières et la prestation de santé à domicile. Me renseignant alors sur le métier, j’ai vite compris que l'éducation thérapeutique jouait une place centrale dans le métier d’infirmière chez un prestataire de santé à domicile. J’avais d’ailleurs choisi ce sujet pour mon mémoire car j’aime transmettre. Rejoindre ORKYN’, c’était aussi la possibilité de regagner en prise d’initiatives et de me délester d’une charge administrative importante à l'hôpital.

Ce qui me motive c’est de réussir à maintenir à domicile les patients

Ma plus grande satisfaction est d’éviter les hospitalisations des patients que je suis. La reconnaissance est aussi un moteur pour moi. Elle vient des patients quand ils m’accueillent avec le sourire et se sentent rassurés de me voir. La reconnaissance vient aussi des médecins avec lesquels je partage des informations pour améliorer la qualité de vie des patients.

Enfin, mes collègues. Je suis seule sur le terrain mais c’est un véritable travail d’équipe avec les délégués commerciaux, la diététicienne, les personnes du stock ou de la relation client. Finalement, je bénéficie d’une grande autonomie, j’ai la confiance pour prendre des initiatives dans un environnement où j’échange tous les jours avec mes collègues. Sens relationnel, empathie et organisation sont sans doute les trois qualités nécessaires pour réussir dans le métier.

Guillaume, infirmier conseil sur l’agence d’Atton d'ORKYN' (54)

Diplômé en 2005, je débute à l'hôpital au sein d’une équipe de secours qui est amenée à intervenir sur des spécialités très différentes. A raison de 180 patients pris en charge par semaine, il est impossible de les suivre ! C’est vraiment un des points qui m’a fait me tourner vers la prestation de santé à domicile. Je veux voir évoluer les patients, savoir comment ils vont, construire une relation humaine avec eux.

Garder le lien avec le patient

J’ai trouvé mon bonheur au sein de la prestation de santé à domicile et en particulier chez ORKYN’. Il est primordial pour moi d’accompagner le patient dans le traitement de sa pathologie, être à son écoute, lui apporter toutes les informations nécessaires à la bonne observance de son traitement, le former à l’utilisation des dispositifs médicaux, le rassurer. Ensuite, je suis reconnu pour mon expertise. Au fil des années, je me suis spécialisé sur l’accompagnement des patients atteints de la maladie de Parkinson. Avec les médecins neurologues, nous travaillons vraiment en équipe pour soulager le patient. Mon job, c’est d’anticiper toutes les éventuelles complications, les inconforts et les prévenir pour éviter les arrêts de traitements.

J’ai acquis cette spécialisation grâce aux formations et l'expérience acquise par ORKYN’ depuis plus de 10 ans sur la maladie de Parkinson. J’apprécie aussi beaucoup l’appui du centre d’expertise de la relation qui gère les urgences, planifie les visites au domicile, coordonne les rendez-vous des autres professionnels de santé… toutes ces actions déléguées offrent au patient une excellente qualité de service et me permettent de me concentrer exclusivement sur l’accompagnement du patient dans le traitement de sa maladie.

Ecoute, capacité à s’organiser et à être autonome me semblent des qualités indispensables pour réussir.

Le rôle de l'infirmière dans la mise sous pompe à insuline en ambulatoire